12e festival national du film de Tanger: 19 courts métrages en lice

12e festival national du film de Tanger: 19 courts métrages en lice

405
0
PARTAGER

Il s’agit des films «Le procès» du réalisateur Abdelkrim Derkaoui, «Le livre de la vie» de Moulay Tayeb Bouhnana, «Au nom de mon père» de Abdelilah Zirat, «Midi» de Mounir Abbar, «La dernière balle» de Asmae El Moudir, «Amour blindé» de Younes El Moudir, «Clic et D’clic» de Abdelilah Jaouhary, «37 kilomètres» de Othmane Naciri, «La pelote de laine» de Khadija Saidi Leclere.

La liste des courts métrages retenus comporte également «Statue» de Younes Reggab, «Marionnettes» de Mourad El Khaoudi, «Cicatrices»  de Mehdi Salmi, «Courte vie» de Adil Fadili, «La mémoire» de Ahmed Baidou, «Karkoubi» de Jaiss Zinoun, «Chapitre dernier» de Jihane El Bahhar, «Donnes-moi la flûte et chante»  de Sanaa Akroud, «Coup de soleil» de Karim Debbagh et «La médaille de Bouazza» de Hicham Jbari.

Ces films ont été sélectionnés parmi 68 visionnés par la commission de sélection des courts métrages, qui était présidée par le réalisateur Nouredine Gounajjar et composée des trois critiques Omar Balkhemmar, Brahim  Ighlane et Mohamed El Kheiter, en plus du journaliste Adil Semmar.

Par ailleurs, 19 longs métrages seront en lice pour cette manifestation. Il s’agit de «Larbi» de Driss Lamrini, «La Mosquée» de Daoud Oulad Sayed, «Majid» de Nassim Abbasi, «Femmes en miroirs» de Saad Chraibi, «Le Clandestin» de Said Naciri, «Swingum» de Abdellah Ferkouss, «La 5ème corde» de Selma Bargach, «Mémoire d’argile» de Abdelmajid Archich, «Libres d’aimer» de Abdelhay Laraki,  «Meghiss» de Jamal Belmajdoub, «Mirages» de Talal Selhami, «In Pièces(Fragments)» de Hakim Belabbes et de «Ouak Ouak Atair» de Mohamed Mernich.

Les autres longs métrages retenus sont «Les chiens du village» de Mustapha Khayat, «Un Film» de Mohamed Achouar, «Agadir Bombay» de Myriam Bakir, «My land» de Nabil Ayouch, «Al Qods Bab Al Mghariba» de Abdellah Mesbahi et «The End» de Hicham Nasri.

Selon le CMM, la comédienne Salima Benmoumen remplacera Fatima Khair dans la commission d’arbitrage à cause des engagements professionnels ayant empêché cette dernière d’assister au festival pendant toute sa durée.

 

Commentaires