PARTAGER

Un nouveau record à Tanger pour les forces de l’ordre. La police a procédé à l’arrestation d’environ 13.000 personnes durant les mois de juillet et août derniers.

D’après des sources sécuritaires citées par la Map, 7.000 personnes soupçonnées de vols sous la menace d’armes blanches, de vol qualifié, de viol et enlèvement, ainsi que de coups et blessures ayant entraîné la mort, ont été arrêtées durant les deux mois d’été.
Les arrestations liées au trafic de drogue ont elles concerné 400 personnes alors que 600 personnes l’ont été pour émission de chèques sans provision et abus de confiance.

D’après la même source, plus de 1.000 individus accusés de crimes électroniques, réseaux de prostitution et adultère ont été appréhendés durant cette même période.

L’immigration clandestine, l’escroquerie et la contrefaçon, et sorcellerie ont concerné 1.500 personnes alors que 2.500 sont accusées de corruption, coups et blessures, consommation de drogue et violences à l’égard des femmes et des enfants.

Commentaires