13 MINISTRES SEULEMENT SUR 29 CANDIDATS AUX ELECTIONS

13 MINISTRES SEULEMENT SUR 29 CANDIDATS AUX ELECTIONS

727
0
PARTAGER
Beaucoup moins que dans les gouvernements précédents, ils ne sont pour l’instant que 13 ministres sur un total de 29 que compte le gouvernement à se porter candidats aux futures élections législatives du 7 octobre prochain. C’est à croire que les autres craignent un échec qui hypothèquerait leur carrière politique ou bien parce qu’ils n’ont pas reçu l’aval de leur parti.
Pour commencer par le parti majoritaire au sein de la coalition, le PJD, outre le chef Abdelilah Benkirane, ma liste comprend les ministres en charge du budget, Ell Yazami, des relations avec le parlement El Omari, de l’enseignement supérieur, Lahcen Daoudi, pour ne citer que les plus connus.
Au sein du Mouvement Populaire, c’est le même manque d’engouement car pour l’instant, seuls les ministres Lahcen Haddad et de la modernisation des secteurs publics, Mohammed Moubdie ainsi que celui des sports Mohammed Sekkouri, sont sur les tablettes de leur formation.
Au PPS, les ministres actuels trainent les pieds puisqu’un seul d’entre eux est sur la ligne de départ, celui de l’emploi Abdeslam Seddiki.
Enfin, pour boucler la boucle, la même retenu est à noter du côté du RNI de Mezouar qui ne présente que trois candidats, à savoir Marouane, en charge de l’artisanant, Abbou, ministre du commerce extérieur et Anis Birou, en charge des RME, un habitué des élections.
Mais d’ici la clôture des listes, des retardataires ou indécis pourraient se manifester pour tenter la chance de remporter un siège.

Commentaires