PARTAGER

Quinze hommes reconnus coupables de « terrorisme et de crimes » ont été pendus samedi à l’aube en Jordanie, de rares exécutions dans le royaume, a annoncé le porte-parole du gouvernement.

Cité par l’agence Pétra, Mahmoud al-Momani, également ministre d’Etat pour l’Information, a précisé que les condamnés avaient été exécutés à la prison de Souaga, au sud d’Amman. Dix condamnés ont été reconnus coupables d’attaques « terroristes » et cinq pour divers crimes dont des viols.

 

Commentaires