PARTAGER
Avec un nombre record dans l’histoire, ils sont près de 150.000 jeunes, 158.859 exactement, filles et garçons à se présenter cette année au concours d’entrée aux cycles de formation aux métiers de la police nationale, signe que ces métiers ont aujourd’hui une belle notoriété auprès des jeunes diplômés, comme celles de l’administration ou de l’enseignement. L’image de la police a beaucoup changé ces dernières années, surtout depuis l’arrivée de l’actuel patron, Abdelatif Hammouchi, qui y a mené une politique de proximité jamais connue de par le passé et une réelle mise à niveau en nettoyant les écuries d’Augias des éléments qui entachaient la réputation de cette administration avec des défauts de gouvernance et des comportements indignes de la fonction. Il n’y a qu’à voir l’immense succès des journées portes ouvertes organisées récemment à Casablanca par la Sûreté Nationale pour constater ces nouveaux liens , basés sur le respect, qu’entretiennent les citoyens et leurs enfants ainsi que l’admiration qu’ils portent aux éléments de la police. Le comportement valeureux de certains d’entre eux, devenus des héros pour l’opinion publique après s’être exposés au risque de perdre leur vie a également changé l’ancienne appréciation. Est-ce à dire que tous ces candidats viennent pour ces raisons.
Il y a bien sûr le côté matériel dans ce choix, car mes conditions de travail se sont grandement améliorées et les salaires devenus correctes. A condition d’en avoir le profil et les compétences

Commentaires