15.000 demandes de régularisation de migrants venus de 90 pays

15.000 demandes de régularisation de migrants venus de 90 pays

252
0
PARTAGER

C’est ce qu’a indiqué mercredi à Rabat, le ministre chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la Migration, Anis Birou.Intervenant lors d’un colloque international sous le thème « Europe-Maroc : la migration africaine et les enjeux des droits de l’homme », le ministre a rappelé qu’une vaste opération exceptionnelle a été lancée le 2 janvier dernier pour la régularisation de la situation des migrants en séjour irrégulier, et doit s’achever fin 2014.Le Gouvernement marocain a mobilisé à cet effet d’importants moyens humains et logistiques, a-t-il poursuivi, relevant que le Maroc s’est également engagé dans plusieurs actions visant à faciliter l’intégration de ces nouveaux résidents dans la société marocaine et à leur assurer des conditions décentes de vie à travers, notamment, la scolarisation de leurs enfants, l’enseignement de la langue et de la culture marocaine aux adultes, la formation professionnelle donnant accès au marché du travail, sans oublier la couverture médicale et l’accompagnement social. »Nous avons pris d’autres mesures pour assurer à notre action toutes les garanties de sérieux telles que la mise en place d’un mécanisme de concertation avec les ONG des droits de l’Homme et la mise à niveau du cadre législatif et institutionnel relatif à l’asile, aux droits des immigrés et à la traite des êtres humains », a-t-il fait savoir.M. Birou a souligné qu’afin de faciliter l’accompagnement de l’intégration des immigrés, l’action a été organisée sur deux niveaux, le premier dédié à la mise en place et au suivi de la politique d’intégration des immigrés au niveau social, économique et culturel, ainsi que le réexamen du cadre législatif et institutionnel, tandis que le second volet est dédié à la prospective, la veille informationnelle, les études et la planification.

Le Maroc, pays de résidence de milliers d’étrangersPour ce faire, a-t-il relevé, un programme d’opérationnalisation de la nouvelle politique articulé autour notamment d’axes portant sur la mise à niveau de l’environnement juridique et institutionnel et l’intégration économique, sociale et culturelle des migrants régularisés. Un programme de veille et de communication a été également élaboré pour l’optimisation de la connaissance de la population migrante et de ses attentes, le renforcement de la communication, du partenariat et de la coopération, a fait observer le ministre.M. Birou a aussi tenu a précisé que le Maroc est devenu, et depuis de nombreuses années, pays de résidence de milliers d’étrangers venus soit de leur propre gré ou contraints par les conditions économiques ou politiques difficiles de leurs pays d’origine.Pour sa part, le secrétaire général du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH), Mohamed Sebbar, a dans ce sens fait remarquer qu’historiquement le Maroc a été une terre d’immigration notamment grâce aux liens séculaires avec l’Afrique subsaharienne, soulignant qu’il est devenu, au fil des années, une terre d’accueil.Cette nouvelle donne, a-t-il dit, est devenue le nouveau défi des autorités marocaines notamment au niveau de la gestion de l’immigration et de la protection des droits des migrants et des demandeurs d’asile conformément aux dispositions de la Constitution, qui garantit le principe de non-discrimination, et aux engagements et traités internationaux.

Actu-maroc.com ____________________________

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière Agression voilée

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires