PARTAGER

Dix-sept ouvriers sont morts et une dizaine est dans un état critique après avoir bu de l’alcool frelaté dans le nord de l’Inde, où ce type d’incident est très fréquent. La police de l’Etat d’Uttar Pradesh a expliqué que les victimes avaient bu cet alcool fait maison vendredi soir et s’étaient mises peu après à vomir, à avoir des troubles de la vision et de violentes douleurs à l’estomac.

« Dix-sept personnes sont mortes et 12 autres environ sont toujours hospitalisées dans un état très grave », a déclaré un policier.
Un homme soupçonné de leur avoir vendu l’alcool en question a été arrêté et est poursuivi pour homicides. « Le vendeur a de toute évidence mélangé un produit chimique quelconque à sa dernière fournée. La police enquête », a-t-il ajouté.

Des centaines d’Indiens pauvres meurent chaque année après avoir consommé de l’alcool frelaté bon marché.  Plus de 100 personnes étaient mortes à Bombay l’année dernière après avoir bu de l’alcool fait maison dans un bidonville.

Près de trois milliards de litres d’alcool – légal – sont consommés chaque année, pour deux milliards de litres de fait maison, selon les estimations de l’Association internationale des vins et spiritueux.

Commentaires