175 projets d’investissement totalisant 3,15 MMDH instruits par le CRI de l’Oriental...

175 projets d’investissement totalisant 3,15 MMDH instruits par le CRI de l’Oriental à fin juin 2011

247
0
PARTAGER

Avec 102 projets, le secteur minier s’accapare 59 pc du total des projets instruits et agréés, suivi du tourisme (24 projets), du BTP (15 projets), de l’industrie métallique, métallurgique et électrique (10), de l’industrie agroalimentaire (9 projets) et des services (8 projets), précise le CRI dans son bilan semestriel.

L’industrie chimique et parachimique a enregistré trois projets alors que l’industrie de textile et cuir, ainsi que celle du bois, papier et carton figurent en dernière position avec un projet chacun.

Le montant d’investissement global des 175 projets s’élève à 3,15 milliards de dirhams (MMDH), contre 720 millions de dirhams (MDH) au premier semestre de l’année dernière, soit une croissance de 437,5 pc, souligne le CRI.

Cette hausse est due principalement à la dynamique de l’investissement enregistrée dans les secteurs du BTP, plus particulièrement l’habitat social (1,07 MMDH), du tourisme (874 MDH), l’industrie agroalimentaire (429 MDH), énergie et mine (218 MDH), l’industrie métallique (158 MDH), et le commerce (68 MDH). Les emplois prévus à terme sont de l’ordre de 10.900 emplois.

Le lancement effectif de la commercialisation des nouvelles plateformes industrielles, à savoir le Technopole d’Oujda et l’Agropole de Berkane, a fortement contribué à cette progression, explique la même source, notant que plus de 97 pc des investissements sont d’origine marocaine.

La baisse significative des investissements directs étrangers (IDE) dans l’Oriental s’explique par le fait qu’auparavant la région était principalement ouverte sur les investissements espagnols et que les effets de la crise financière internationale, surtout en Espagne, ont eu un impact direct sur ces indicateurs.

Toutefois, les perspectives sont positives avec notamment l’installation de la nouvelle Zone Franche d’Oujda et les efforts déployés en matière de communication et de prospection par le CRI et l’ensemble des institutions régionales pour la promotion de la Région auprès d’investisseurs potentiels de divers pays (Europe, Asie et Moyen-Orient), estiment les responsables du CRI.

L’ouverture de l’autoroute Oujda-Fès contribuera énormément au désenclavement de la région et permettra une meilleure attractivité des investissements et des capitaux, ajoutent-il, notant que cette importante infrastructure profitera également au tourisme interne.

 

map_________________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires