PARTAGER

Au moins 19 personnes ont été tuées dans la nuit de hier à aujourd’hui dans la collision entre un bus et un train dans la région de Vladimir, au nord-est de Moscou, ont annoncé les autorités régionales. « Selon les dernières informations, 19 personnes ont été tuées », a indiqué le directeur des services de santé de la région de Vladimir, Alexandre Kirioukhine, à l’agence de presse russe TASS.

Ce chiffre a été confirmé par le Comité d’enquête russe, qui a indiqué ouvrir une enquête sur cet incident survenu à 110 km à l’est de Moscou. Selon l’antenne régionale du ministère des Affaires intérieures, le bus est tombé en panne alors qu’il traversait un passage à niveau, dont un feu rouge interdisait pourtant la traversée. Un train venant de Saint-Pétersbourg et à destination de Nijni-Novgorod l’a alors percuté à 03h29 (00h29 GMT) aujourd’hui, selon la même source.

« Il n’y a pas de victimes parmi les passagers du train », a indiqué l’antenne régionale, publiant des images montrant une carcasse de bus éventrée près d’une voie ferrée. Le ministère kazakh des Affaires étrangères a précisé que les deux chauffeurs, dont l’un a été tué, était de nationalité kazakhe. « Il y avait 55 citoyens ouzbeks dans le bus », a-t-il affirmé à l’agence Interfax.

Commentaires