1er mai à Rabat: les centrales syndicales se félicitent des acquis réalisés...

1er mai à Rabat: les centrales syndicales se félicitent des acquis réalisés par la classe ouvrière

129
0
PARTAGER

Lors d’un meeting conjoint à Rabat à l’occasion du 1er mai, les secrétaires généraux des trois syndicats ont souligné leur détermination à poursuivre leur combat pour l’augmentation du revenu des salariés, l’élargissement de la protection sociale, la promotion des relations interprofessionnelles et les négociations collectives, l’amélioration des conditions du travail, de la santé et de la sécurité professionnelle, la consolidation de la législation du travail et le respect des libertés syndicales.

Le secrétaire général de l’UGTM, Hamid Chabat, s’est félicité de la session du printemps du dialogue social ayant été sanctionnée par la signature entre le gouvernement, les centrales syndicales les plus représentatives et la CGEM du procès-verbal sur plusieurs engagements visant à promouvoir la situation des salariés et des fonctionnaires.

Il a souligné que l’UGMT a Âœuvré, dans la cadre du front constitué avec la FDT et l’UNTM, en vue de persuader les responsables gouvernementaux et les patrons d’entreprise et d’aboutir, grâce aux efforts de tout un chacun, à des acquis importants.

L’UGMT, qui célèbre la fête du travail sous le thème « L’unité syndicale pour la démocratie et la justice sociale » », reste mobilisée au service de la classe ouvrière dans le but de concrétiser ses attentes et ses revendications, a indiqué M. Chabat.

Par ailleurs, M. Chabat a réaffirmé la mobilisation totale du corps syndical national derrière SM le Roi Mohammed VI pour la défense de l’intégrité territorial du Royaume.

Pour sa part, le secrétaire général de l’UNTM, Mohamed Yatim, a indiqué dans une allocution lue en son nom, que son syndicat, qui célèbre le 1er mai sous le signe « Une Constitution démocratique pour un Maroc de dignité, de développement et de justice sociale », réitère sa détermination à poursuivre ses revendications pour une réforme démocratique et sociale profonde.

M. Yatim a plaidé, à cet égard, pour une Constitution démocratique qui consolide la séparation des pouvoirs, renforce les pouvoirs exécutif et législatif et opère une rupture avec toutes les pratiques de balkanisation du paysage politique.

Il a, en outre, invité le gouvernement à poursuivre le dialogue sur d’autres questions portant notamment sur la révision fiscale et la généralisation de la couverture médicale.

De son côté, le secrétaire général de la FDT, Abderrahman Azzouzi, a souligné que les acquis réalisés grâce à une action syndicale commune sont positifs, même qu’ils demeurent en-deçà des attentes de la classe ouvrière.

En optant pour le slogan « L’édifice démocratique est tributaire de la réforme sociale et économique » pour célébrer le 1er mai, la FDT ambitionne de contribuer aux mutations sociales et politiques que connaît le Maroc, a-t-il souligné.

Concernant les réformes constitutionnelles et politiques, M. Azzouzi a indiqué que la FDT souhaite voir ces chantiers aboutir à l’édification d’une démocratie sociale au Maroc.

_____

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires