2 autres plaintes déposées contre la chanteuse Zina Daoudia par un député...

2 autres plaintes déposées contre la chanteuse Zina Daoudia par un député PJD

2164
0
PARTAGER

Des plaintes déposées, d’autres retirées. Younes Benslimane, avocat et politicien du parti PJD le confirme à Alayoum24 : la chanteuse marocaine Zina Daoudia sera bel et bien poursuivie en justice.

Suite aux rumeurs de plaintes contre la chanson « 3TINI SAKI, BAGHI NMAKI » de Daoudia, Younes Benslimane le confirme, la chanteuse sera poursuivie en justice pour ses paroles jugées trop osées.

Deux plaintes seront déposées, la première à Casablanca, où réside la chanteuse, et la deuxième à Marrakech, lieu de la seconde résidence de Zina Daoudia. Le politicien déclare pourtant être pour la liberté d’expression, qui a pour limite la portée négative de cette chanson.

Explications

Au début, il ne voulait pas porter plainte pour ne pas ébruiter l’affaire et risquer de faire connaître la chanson. Cependant, Daoudia étant une chanteuse très populaire au Maroc, ses paroles ont été écoutées près de 6 millions de fois. Une telle portée dérange Younes Benslimane qui parle de l’influence que pourraient avoir ces paroles sur les petites filles qui se filment en train de chanter du Daoudia en dansant.

Il déclare avoir reçu plusieurs plaintes d’associations qui estiment que la chanteuse insulte les Marocaines en parlant de ce mode de vie. Le politicien ajoute que la plainte n’est pas contre Zina Daoudia mais plutôt contre ses paroles, qu’il voudrait voir interdites de diffusion. Ceci est, d’après lui, un message à tous les artistes qui se devraient de respecter davantage les traditions et l’image du Maroc.

Commentaires