PARTAGER

2 Capverdiennes ont été arrêtées, samedi à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca par des éléments de la police judiciaire en possession de 5,9 Kg de cocaïne.

Les trafiquantes étaient à bord d’un vol en provenance de la ville brésilienne de Sao Paulo à destination de la Guinée Bissau. Leur comportement suspect, à leur arrivée à l’aéroport, n’a pas manqué d’attirer les soupçons des limiers de la police qui ont soumis leurs bagages à un contrôle minutieux pour enfin découvrir une poudre blanche finement dissimulée dans deux valises, a déclaré à la presse le commissaire de police et chef de la zone sécuritaire à l’aéroport, Abdelhadi Siba.

Suite aux résultats des premières analyses, qui ont confirmé la nature de la drogue dure, et sur ordre du Procureur du Roi près le tribunal de première instance de Casablanca, les trafiquantes ont été placées en garde à vue pour complément d’enquête et ce, après les avoir informé de tous les droits et garanties accordés par la loi marocaine, souligne-t-on de même source qui précise que les services centraux de la DGSN ont aussi informé les services diplomatiques de leur pays.

Le mois dernier, plusieurs trafiquants ont été arrêtés par des éléments de la police opérant au niveau du point frontalier de l’aéroport international Mohammed V en possession de cocaïne, dont un Burkinabé (3 KG) et un Sierra-Léonais (4,9 KG). Une ressortissante roumaine et une Tunisienne ont aussi été arrêtées le même mois dans des opérations différentes pour détention et trafic international de drogues dures.

Ces arrestations interviennent dans le cadre des mesures strictes prises par les différents éléments de sécurité de l’aéroport, en coordination avec la DGSN et sous la supervision du Parquet de Casablanca, afin de lutter contre le trafic de drogue.

Commentaires