PARTAGER

A la frontière avec Melilla, il y a la contrebande de produits de consommation courante, trafic de drogue mais aussi le trafic d’êtres humains. C’est ce qui s’est produit lundi dernier à la douane de l’enclave espagnole au nord du Maroc.

Deux femmes ont été arrêtées par la police lundi, rapporte l’agence de presse Europa Press. Dans le sac de l’une d’entre elles, l’agent a découvert un nouveau-né enveloppé dans une couverture et présentant des symptômes de suffocation.

D’après Europa Press, il s’agirait de deux femmes dont la nationalité n’a pas été précisée. Agées respectivement de 31 ans et 27 ans, l’une d’elles a présenté un certificat de naissance à la police pour prouver le lien de parenté, mais les autorités ont décidé d’effectuer un test ADN pour s’en assurer.

Le bébé âgé d’à peine un mois a été pris en charge par les services sociaux tandis que les deux femmes sont passées au tribunal mercredi mais on ignore pour l’instant la décision de la justice.

Commentaires