PARTAGER

Une jeune Espagnole et son amie Marocaine ont été agressées sexuellement vendredi dernier après avoir été kidnappées par trois hommes.

Les trois auteurs présumés de l’agression sexuelle ont été interpellés puis présentés au juge de Sidi Kacem ce matin, selon des sources de la gendarmerie royale citées par l’agence EFE. Ces mêmes sources affirment qu’il y a simplement eu des « relations sexuelles superficielles » et pas eu de « viol à proprement parler » et ajoutent que les deux jeunes femmes ont depuis reçu « le soutien psychologique nécessaire » à l’hôpital provincial de Sidi Kacem et ce, quelques heures seulement après les faits.

La jeune Espagnole âgée d’une vingtaine d’années et résidant à Madrid, ne s’est pas mise en contact avec les autorités consulaires de son pays, rapporte pour sa part le journal Al Massae, qui indique que les deux jeunes femmes ont passé la journée de vendredi à Ifrane et ont ensuite fait de l’auto-stop sur une route rurale pour tenter de rallier Tétouan. C’est là qu’un homme leur a proposé du thé et un lieu sûr pour se reposer mais au lieu de cela ils les a conduites dans la forêt où l’attendait un groupe d’amis pour les violer.

C’est un riverain qui se trouvait à proximité de l’agression qui a entendu les cris des jeunes femmes et ensuite appelé les gendarmes qui se sont déplacés très rapidement sur les lieux.

Commentaires