2 gendarmes Algériens assassinés par des islamistes

2 gendarmes Algériens assassinés par des islamistes

407
0
PARTAGER

L’armée algérienne a lancé une vaste opération de ratissage après le meurtre de deux gendarmes, tués lundi soir dans la région de Bouira, à l’est d’Alger, a rapporté mercredi la presse algérienne.

Agés de 24 et 25 ans, les deux victimes se trouvaient dans un café-restaurant, habillées en civil, lorsqu’elles ont été tuées par des islamistes armés, indiquent les journaux sans préciser le nombre d’assaillants.

La dernière attaque confirmée en date remonte à juillet 2014, lorsque trois soldats et quatre gardes communaux avaient été tués dans l’explosion d’une bombe dans la région de Sidi Bel-Abbès, à 440 km à l’ouest de la capitale.

Cette attaque avait été la plus meurtrière depuis celle revendiquée par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) en Kabylie en avril de la même année: onze soldats avaient alors été tués dans une embuscade.

Une centaine d’islamistes armés ont été tués en 2014, selon l’armée.

Les violences impliquant des islamistes armés, qui ont ensanglanté l’Algérie durant la guerre civile des années 1990, ont considérablement baissé, mais des groupes affiliés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) continuent de commettre attentats et attaques notamment dans le nord-est du pays, visant généralement les forces de sécurité.

Commentaires