2 morts suspectes dans le premier centre d’appels du Maroc

2 morts suspectes dans le premier centre d’appels du Maroc

1961
0
PARTAGER

 

La psychose s’est installée du fait que ces deux décès se sont produits en l’espace d’un mois alors que les deux victimes, un homme et une femme respectivement, étaient au téléphone, casque sur les oreilles, pour inciter des clients français à souscrire des polices d’assurances, principal secteur d’activité de ce centre d’appel.

La brutalité de l’annonce de ces deux décès a vite fait le tour du personnel de l’entreprise suscitant au passage inquiétudes et interrogations sur la cause de ces deux accidents. Certains employés ont vite fait le rapport entre ce qui s’est produit chez eux et l’avalanche de suicides qui avait traumatisé le personnel du premier opérateur téléphonique français « France Télecom » par le passé.

Le même doigt accusateur pointe directement les responsables de l’entreprise qui, bien que faisant du bien-être de leur personnel une priorité, se voient parallèlement reprocher d’imposer des cadences de travail infernales avec des objectifs difficiles à atteindre par les temps qui courent.

La pression est-elle dans l’exercice de ce métier qui nécessite une présence de près de 9 heures accroché au téléphone, que l’on note la fréquence des cas de dépression et d’épuisement physique.

S’il est trop tôt de trouver un lien de cause à effet entre les deux drames qui ont coûté la vie à un jeune trentenaire et une jeune maman d’un enfant d’à peine 1 an, en l’espace de si peu de temps, le personnel de ce centre d’appel a vite fait de parvenir à cette conclusion dramatique.

 

 

 

Actu-maroc.com ____________________________

Pour rejoindre la page facebook de votre journal actu-maroc.com, d’autres informations vous attendent, aimez la page en cliquant sur le lien ci-après:  https://www.facebook.com/pages/Actu-Maroccom/107076616014235?ref=ts&fref=ts

 

Presse Actualité journal Maroc marocaine infos news Rabat Casablanca Marrakech Agadir Fés Tanger horaires de prière Agression voilée

faits divers politique économie accident cnops ministère ambassade cnss police douane trafic drogue prostitution pédophilie

Commentaires