PARTAGER

C’est à croire que les militants du PJD ont voulu faire passer un dernier message à leur leader lors du grand meeting électoral ce week-end à Rabat.

Accueilli avec ferveur et applaudi lors de son discours comme s’il s’agissait du spectacle d’un artiste célèbre et communiquant avec lui à l’unisson, les 20.000 personnes qui avaient fait le déplacement pour se gargariser de ses propos, donnaient comme la forte impression que le chef du gouvernement et de leur parti livrait là sa dernière sortie au milieu de ces nombreuses supputations sur la perte de toute chance d’obtenir un second mandat comme il n’a cessé de le demander tout le long de son intervention qui s’est substituée à la lecture du programme électoral. Car bien qu’en pleine forme et toujours aussi combatif, Benkirane donne bel et bien l’impression à ses troupes qu’il livre son dernier combat et qu’il finira sa carrière comme parlementaire au lieu de chef de gouvernement et leader du premier parti du Maroc après la multiplication de ses dérapages verbaux et l’implication du roi dans le jeu politique.

Avec une phraséologie pleine de sous-entendus sur son avenir, Benkirane croit toujours en son succès jamais égalé mais n’arrive pas à cacher son appréhension de voir les mauvaises nouvelles pour lui et son parti commencer à tomber.

Commentaires