Une usine de câblage automobile à Kénitra avant la fin de l’année...

Une usine de câblage automobile à Kénitra avant la fin de l’année : 1600 emplois directs et stables

2007
0
PARTAGER

Une convention a été signée dans ce sens, le 2 août dernier, entre l’Etat marocain et le groupe japonais. Ce dernier a déjà commencé la production, en début d’année, dans un site provisoire à Kénitra en attendant le parachèvement, avant la fin de l’année en cours, des travaux de construction de son usine. Celle-ci sera bâtie sur une superficie de quatre ha, proche de l’autoroute vers Tanger, non loin de la plateforme industrielle intégrée, Atlantic Free Zone (AFZ) de Kénitra.

 

Selon les termes de la convention, la société Yazaki-Kénitra s’engage notamment à protéger l’environnement et à recourir, chaque fois que cela est possible, aux fournisseurs locaux pour l’acquisition des biens d’équipement, matériel, câblage et intrants et aux prestataires locaux pour les services nécessaires à la réalisation de l’investissement.

En contrepartie, elle bénéficiera d’incitations douanières et fiscales et de la contribution du Fonds Hassan II pour le Développement Economique et Social pour la construction ou l’acquisition des bâtiments professionnels ou des biens d’équipement.

La société Yazaki-Kénitra sera en outre assistée par l’ANAPEC pour le recrutement de son personnel et, le cas échant, des avantages prévus par les mesures de promotion de l’emploi au titre des programmes IDMAJ et TAEHIL.

Elle bénéficiera aussi de contrats spéciaux de formation pour la formation de ses salariés.
Le projet de Yazaki et les autres grands projets implantés dans la région du Gharb-Chrarda-Beni-Hssen, « confirment que Kénitra est de plus en plus identifiée et reconnue parmi les régions attractives des investissements, pour sa situation géoéconomique, ses potentialités et notamment ses ressources humaines », a déclaré à la MAP M. Jamal Attari, directeur du centre régional d’investissement.
L’usine de Kénitra sera la deuxième du genre du groupe japonais au Maroc après celle en service de depuis 2001 dans Tanger Free Zone (TFZ).

 

Commentaires