Inde: 211 morts victimes d’encéphalite

Inde: 211 morts victimes d’encéphalite

351
0
PARTAGER

La partie orientale de l’Uttar Pradesh, l’Etat le plus peuplé du pays (180 millions d’habitants), est ravagée par l’encéphalite chaque année mais l’épidémie en cours est l’une des plus graves, selon des responsables.
Des enfants atteints de malnutrition succombent à cette maladie transmise par les moustiques.

« La plupart des morts sont intervenues dans le district de Gorakhpur (Uttar Pradesh) depuis le début de la mousson en juillet », a déclaré par téléphone à l’AFP depuis Gorakhpur un responsable régional de la santé, U.K. Srivastava.
La mort de cinq enfants vendredi a porté le bilan à 211 morts, a-t-il dit. Des centaines d’autres sont malades dans les hôpitaux surpeuplés de Gorakhpur, une région abandonnée de tous comptant 14 millions d’habitants.

« 1.299 malades au total ont été admis dans les hôpitaux à la date de vendredi à Gorakhpur, » le centre de l’épidémie, « et de nouveaux malades arrivent dans nos hôpitaux », a dit M. Srivastava.

« Nous craignons que le nombre total d’encéphalites atteigne au moins 3.500 et le taux de mortalité est d’environ 20% ».
En 2005, Gorakhpur avait déjà été au coeur d’une forte épidémie d’encéphalite japonaise qui avait causé la mort de plus de 1.400 personnes sur l’ensemble de l’Uttar Pradesh.

En 2007, 400 personnes sont mortes de ce virus dans l’Uttar Pradesh.
L’encéphalite est une maladie qui provoque une inflammation du cerveau, de la fièvre et entraîne des états délirants.

Elle se transmet du porc à l’homme par les moustiques et se déclenche tous les ans au moment de la mousson.
La maladie est apparue au Japon il y a 70 ans.

 

Commentaires