Le Barça démarre très fort (0-3)

Le Barça démarre très fort (0-3)

395
0
PARTAGER

Ce Barça version 2010-2011 comptait impressionner dès les premières passes sur la pelouse du Racing Santander à l’occasion de la première journée de Liga. En effet, on jouait depuis moins de quatre minutes que, déjà, les Barcelonais inscrivaient un splendide but, signé Messi. Grâce à une passe magique en profondeur de Xavi, l’Argentin contrôlait le ballon, allait plus vite que la défense et, devant le gardien, réalisait une splendide petite pichenette croisée. Le ballon filait au fond des filets : 0-1.

Somptueux Iniesta

Les Catalans avaient donné le ton, et ne comptaient pas s’arrêter là. Bien en place, les hommes de Pep Guardiola maitrisaient le jeu, monopolisant clairement le ballon pendant la première demi-heure. C’était donc fort logiquement qu’Andres Iniesta, à la 33ème minute, inscrivait le deuxième but de la partie. Après un dégagement des poings du gardien adverse, le milieu de terrain espagnol était à la retombée du ballon et, d’un tir bien placé en un temps du pied droit, envoyait le cuir dans la lucarne. Une réalisation somptueuse qui faisait 0-2.

Sauvetage de Valdés

On pensait le match plié, mais c’était sans compter sur les décisions assez approximatives de l’arbitre. Quelques instants seulement après le but Blaugrana, l’homme en noir donnait un penalty fantôme au Racing pour une poussée inexistante de Maxwell sur Francis. Une décision ridicule que Victor Valdés se chargeait d’annuler. Car d’une main gauche bien ferme, le gardien catalan repoussait le tir de Mémé Tchité depuis les onze mètres.

Le trio arbitral se mettait une dernière fois en évidence à quelques secondes de la pause en annulant un but à David Villa. La frappe de l’Espagnol était splendide face à Toño, mais El Guaje était tout juste en position hors jeu.

Villa se venge

Il fallait attendre l’heure de jeu pour, enfin, voir le premier but en championnat de Villa sous son nouveau maillot. Parfaitement servi par Daniel Alves depuis le côté droit, l’attaquant asturien s’élevait plus haut que tout le monde au second poteau et, d’un bon coup de tête croisé, envoyait le ballon dans la cage de Toño.

A 0-3, le match était définitivement plié. Après avoir déjà remplacé Xavi, légèrement touché au talon, par Pedro à la pause, Guardiola faisait successivement entrer Bojan puis Adriano à la place de Villa et Iniesta, qui a reçu une ovation de la part d’un public qui n’a pas oublié son but en finale de la dernière Coupe du Monde.

Victoire méritée

La deuxième période n’apporta donc rien de neuf, et Barcelone engrange facilement ses trois premiers points de la saison. Les Catalans ont grandement séduit pour leur première sortie de la saison !

 

Commentaires