Casablanca: Sollicitude Royale pour l’ancienne médina

Casablanca: Sollicitude Royale pour l’ancienne médina

381
0
PARTAGER

Le projet de mise à niveau urbanistique de l’ancienne médina qui va nécessiter une enveloppe de 330 Millions de dirhams au titre de la réalisation de la première tranche des travaux prévus, va changer de fond en comble l’image négative que traîne ce secteur en raison de la densité démographique qui le caractérise depuis des décennies en termes d’infrastructures de base tout comme le déficit abyssal au niveau des espaces publics sans parler des centaines d’édifices et habitations menaçant ruine.

A vrai dire, c’est à une transformation totale au niveau esthétique et urbanistique qu’est appelée l’ancienne médina. Sur le papier  et les plans, dont les premières ébauches datent depuis 5 ans et dont les grandes lignes ont été présentées au souverain lors d’une visite effectuée à pied à travers les ruelles, il est fait mention de la réhabilitation de cette médina et de l’habitat ainsi que de manière plus générale, l’amélioration des conditions de la vie de la population, la mise à niveau et la sauvegarde des monuments historiques afin de valoriser leurs attraits patrimoniaux.

Cette première tranche des travaux concernera une série d’actions prioritaires ayant trait aux traitements des immeubles menaçant ruine qui ont été identifiés er recensés au préalable, la mise à niveau des ouvrages et infrastructures publiques (voieries et réseaux divers, assainissement, eau potable et éclairage public) ainsi que les places et les espaces verts. Prévue sur la période étalée entre 2011 et 2013, cette première tranche portera également sur, outre la mise à niveau des équipements publics, la restauration de la muraille et des portes ainsi que le recasement de centaines de familles occupant des bidonvilles érigés sur des lieux publics. Ce toilettage concernera dans sa deuxième et troisième tranche aussi bien le règlement de toutes les questions liées au foncier sur la base d’un diagnostic approfondi et un échéancier rigoureux au niveau de la réhabilitation de tous les édifices ayant une valeur architecturale et patrimoniale.

Tous ces changements qui vont être opérés vont avoir, non seulement des retombées bénéfiques pour la population, mais constituer également une plus-value touristique pour ces différents quartiers désormais à attirer une clientèle de visiteurs nationaux et étrangers tout en en faisant un lieu de vie, un cadre agréable. Cette métamorphose rejaillira également sur le projet intégré et multifonctionnel de la marina dont les concepteurs et maîtres d’œuvre craignaient d’avoir à coexister avec cette tâche noire qu’est cette ancienne médina délabrée et peu propre mais qui, pourtant regorge de souvenirs qui méritent d’être entretenus et dévoilés sous leur meilleur jour.

Commentaires