Rabat fustige la “violation du sentiment national marocain”, Madrid considère l’affaire “close”

Rabat fustige la “violation du sentiment national marocain”, Madrid considère l’affaire “close”

367
0
PARTAGER

« Le gouvernement marocain considère que cette manifestation était un acte ridicule, illicite et provocateur dans la mesure où ses auteurs ont violé le sentiment du peuple marocain », a précisé M. Naciri.

Madrid juge « close » cette affaire après avoir reçu des explications satisfaisantes du gouvernement marocain, a indiqué mardi le numéro 2 de la diplomatie espagnole, Juan Pablo de Laiglesia.
Selon M. Naciri, les militants espagnols « se sont couverts de ridicule parce qu’ils étaient persuadés qu’ils allaient être accueillis par le peuple marocain comme des libérateurs ».

« Nous serions curieux de savoir quelle serait la réaction des ONG espagnoles si des ONG marocaines, entrées en Espagne comme touristes, avaient organisé des manifestations illégales pour réclamer l’indépendance du pays basque », a déclaré le porte-parole du gouvernement.
« La réaction unanime du peuple espagnol serait contre et il aurait raison. Ce qui est valable en Espagne ne serait il pas valable au Maroc? », s’est demandé M. Naciri.
De son côté, le gouvernement espagnol considère comme « close » l’affaire des Espagnols interpellés par la police marocaine, après avoir reçu des explications satisfaisantes du gouvernement marocain, a indiqué mardi le numéro 2 de la diplomatie espagnole.

« Les autorités marocaines nous ont donné des explications et nous jugeons qu’avec celles-ci l’affaire est close », a indiqué Juan Pablo de Laiglesia, secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, à la radio publique Radio nationale d’Espagne (RNE).

Les militants « ont participé à une manifestation illégale, non autorisée au cours de laquelle des altercations se sont produites », a expliqué M. de Laiglesia.

 

Commentaires