Nucléaire: l’Iran est appelé à coopérer

Nucléaire: l’Iran est appelé à coopérer

407
0
PARTAGER

« Nous exhortons l’Iran à faire preuve de bonne volonté et à répondre aux demandes de l’AIEA », a déclaré le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, au cours d’une conférence de presse à Paris avec son homologue français Bernard Kouchner.

M. Lavrov a souligné la nécessité de « faire participer l’Iran à toutes les questions, pas seulement sur son programme nucléaire » mais aussi sur la recherche « de solutions à des problèmes régionaux, l’Afghanistan, l’Irak, la situation au Moyen-Orient ».

Interrogé sur le dernier rapport de l’AIEA qui souligne que l’Iran continue d’entraver son travail, notamment par des « refus répétés » d’accès à ses sites nucléaires opposés à certains inspecteurs expérimentés de l’agence, le ministre russe a jugé qu’il n’y avait pas dans ce document « de nouvelles conclusions. Il n’y a pas de la part de l’Iran la coopération qu’on attend ».

« Rien de bien nouveau mais une poursuite d’enrichissement de l’uranium », a fait valoir Bernard Kouchner. « Ce n’est pas une bonne nouvelle » mais « le rapport n’est pas plus alarmiste que par le passé », a-t-il admis, en regrettant que « le dialogue avec l’Iran ne soit pas productif » actuellement.

 

Commentaires