L’Afrique a besoin de l’appui européen autant que l’Europe a besoin de...

L’Afrique a besoin de l’appui européen autant que l’Europe a besoin de l’Afrique pour sa sécurité (M. Radi)

348
0
PARTAGER

« L’Afrique a besoin de l’appui et de l’aide de l’Europe pour son développement et l’Europe a besoin de l’Afrique car sa sécurité et sa stabilité en dépendent », a souligné M. Radi, dans une déclaration à la MAP à l’issue d’une conférence de haut niveau, tenue mercredi et jeudi à Bruxelles sous le thème « UE-Afrique : un partenariat pour le développement et la sécurité ».

M. Radi, qui conduisait une délégation marocaine participant à cette conférence, a affirmé que « l’Afrique, ne disposant pas à l’état actuel de moyens pour assurer son développement dans tous les domaines, a besoin de la coopération et du partenariat de l’Europe en matière notamment de ressources financières, d’investissements, de transfert de technologies mais aussi de la formation ».

Les intérêts sont communs et partagés, a poursuivi M. Radi, précisant que « l’Europe s’intéresse à l’Afrique pour des raisons historiques mais aussi pour des raisons économiques, sociales, politiques et sécuritaires, alors que l’Afrique s’intéresse à l’Europe parce que c’est de là qu’elle peut obtenir les moyens de mises en œuvre de son développement ».

S’agissant de l’importance de cette rencontre, il a fait savoir que les participants ont fait l’état des lieux en matière de développement, notamment politique, démocratique, économique, humain, des droits de l’Homme, de la sécurité, de la gouvernance et de l’environnement.

« Tous ces domaines de développement sont tributaires de la sécurité et de la stabilité », a-t-il insisté.

Concernant les problèmes de la migration, du transit de stupéfiants et du terrorisme, il a indiqué que les intervenants ont reconnu que l’Afrique, à elle seule, ne peut pas lutter contre ces fléaux. D’où la nécessité d’une coopération internationale pour éradiquer ces problèmes.

Le président de la Chambre des représentants a, par ailleurs, précisé que les orateurs ont relevé la résistance de l’Afrique à la crise internationale et le redémarrage économique rapide.

Organisée par l’Assemblée de l’Union de l’Europe occidentale (UEO) et le Parlement fédéral belge, cette conférence a porté essentiellement sur l’état du partenariat stratégique UE-Afrique en matière de développement et sur la coopération entre l’Europe et l’Afrique concernant la paix et la politique de sécurité.

L’accent a été mis notamment sur les enseignements tirés des opérations passées et en cours de gestion des crises et de maintien de la paix en Afrique.

Cette rencontre internationale a été également marquée par une session, organisée en collaboration avec l’Agence européenne de défense, traitant de la coopération médicale dans le cadre des opérations de gestion des crises.

Les conclusions de cette conférence serviront de base à un rapport de la commission politique de l’Assemblée européenne de sécurité et de défense.

Commentaires