Orange (France Telecom) entre dans le capital de Medi Telecom

Orange (France Telecom) entre dans le capital de Medi Telecom

298
0
PARTAGER

Cela fait déjà plusieurs semaines que les rumeurs faisant état de la cession d’une partie du capital de Medi Telecom à Orange (groupe France Telecom) circulaient. Le suspense a été rompu, début septembre, par des déclarations de Stéphane Richard, DG de France Telecom, qui affirmait qu’il réglait les derniers détails avec Médi Telecom en vue d’une prise de participation dans le 2ème opérateur de téléphonie mobile du Maroc. S’exprimant auparavant sur ce qui n’était qu’une rumeur, le management de Meditel avait indiqué que l’entreprise est effectivement convoitée et que différentes offres sont sereinement étudiées. Le groupe émirati Etissalat, en effet, exprimait lui aussi un vif intérêt pour une prise de participation au capital de l’opérateur et se déclarait toujours dans la course. On sait maintenant qu’il a été écarté et que c’est Orange qui a remporté la compétition.

 

Jusqu’à hier, rien n’a filtré sur le contenu de la convention signée entre Orange et ce ne serait que lors de la conférence de presse prévue dans l’après-midi que ses détails seront dévoilés.
Selon certaines sources, le groupe français se porte acquéreur de 40% du capital  de Meditel, détenu à 100% par BMCE Bank et la Caisse de Dépôt et Gestion depuis le retrait de l’espagnol Telefonica et de Portugal Telecom qui avait remportaient il y une dizaine d’années la 2ème licence GSM du Maroc. L’opération devrait porter sur 650 millions d’euros à Orange, avance-t-on.

Avec Orange, opérateur dont l’expertise n’est plus à démontrer, France Telecom se retrouvera ainsi en terre marocaine en concurrence frontale avec Vivendi, propriétaire de 53% du capital de Maroc Télécom. Pour suivre l’exemple fructueux de son concurrent, France Telecom peut ambitionner de prendre le Maroc comme pont pour la conquête du marché africain.

N.A.

Commentaires