Mustapha Salma est prisonnier en territoire algérien.

Mustapha Salma est prisonnier en territoire algérien.

313
0
PARTAGER

Aux différentes questions des journalistes, relatives a la tension actuelle qui prévaut en Afrique du Nord et dans la région du Sahel, le Ministre a fermement réaffirmé la position du Maroc, pays respectueux des droits de l’Homme, quant à sa position dans le conflit du Sahara et sa fermeté dans la lutte antiterroriste.

 

En outre, en réponse au sujet de Mustapha salma Ould Sidi Mouloud, Monsieur NACIRI a exprimé son profond mécontentement sur les agissements de l’Algérie qui, a-t-il dit, a fait dans cette affaire, de la sous- traitance par des membres du Polisario interposé pour l’enlèvement de Ould Sidi Mouloud en territoire algérien et que c’est un fait avéré ; il a ainsi rappelé la ligne de démarcation établie en 1991 depuis le cessez-le-feu, au-delà de laquelle le reste n’est que territoire algérien où la victime est détenu sous le magistère politique,  juridique et administratif de l’Algérie, qui agit à l’encontre aux respects des droits de l’Homme et des conventions sur le respect des libertés d’expression.

A ce sujet, le Ministre a rappelé, que le Maroc a saisi les Nations Unies et l’Union Européenne ainsi que toutes les instances internationales crédibles, telles que Amnesty Internationale et Human Right Watch pour demander la libération immédiate de Ould Sidi Mouloud, y compris celles sympathisantes de l’autre camp qui ne trouvent rien à dire contre un droit des plus évident ; il a appelé d’autre part à un sursaut significatif de la conscience universelle pour que les droits de l’homme ne soient pas des droits à géométrie variable, soulignant aussi que les droits de l’Homme sont universels, intégraux ou ne le sont pas. Le ministre a, en outre signalé, que ceux qui à juste titre, expriment leurs émotions chaque fois que les droits de l’Homme sont violés ou usurpés, doivent avoir le courage moral et politique de dénoncer ce qui doit être dénoncé, même si cela les dérange, parce que ce sont leurs amis qui sont à l’origine des droits de l’Homme .

En réponse à des journalistes espagnoles, de El Mundo en particulier, au sujet du gel diplomatique entre l’Espagne et le Royaume du Maroc, le Ministre a déclaré la reprise officielle, bientôt et dans de bonnes conditions, des activités diplomatiques au niveau des ambassades des deux pays voisins, en insistant sur la mise en place d’un bon fonctionnement des relations bilatérales entre l’Espagne et le Royaume .

En ce qui concerne la question, de savoir si la police marocaine, aurait agressé des touristes espagnoles à Laâyoune, Monsieur NACIRI a signalé que la crédibilité, est de ne pas dire n’importe quoi, sous peine de se couvrir de ridicule ; car la police marocaine n’attaque aucun touriste, mais qu’elle œuvre a la protection des touristes en veillant sur leur sécurité. Pour le cas de personnes, entrées en territoire national en tant qu’activistes, un problème se pose et mériterait une réponse adéquate.

A la question d’un journaliste sur les évènements terroristes du 23 Mai de Casablanca, que le PJD a soulevé en session au Parlement, le Ministre a répondu que le Ministère de l’Intérieur a le droit et la légitimité de demander des éclaircissement à ce sujet sur un dossier vieux de sept ans, et qu’il gère et maîtrise parfaitement.

Taoufik SEDDIK
Pour actu-maroc.com

Commentaires