Un face-à-face entre les femmes politiques et les médias au niveau local

Un face-à-face entre les femmes politiques et les médias au niveau local

290
0
PARTAGER

Dans cette même dynamique, le Projet conjoint entre l’UN- INSTRAW (Institut International des Nations Unies de Recherche et de Formation pour la Promotion de la Femme) et CAWTAR (le Centre de la Femme Arabe pour la Formation et la Recherche), renouvelle son partenariat avec l’association marocaine des élues locales AMEL, à travers l’organisation d’une session de formation et de sensibilisation au tour du thème « Femmes, politique, médias et communication ».

Cette session, qui aura lieu du 01 au 02 octobre 2010 au siège de l’association Ennakhil à Marrakech, s’adresse à deux catégories principales: les journalistes hommes et femmes d’une part, et les femmes politiques élues au niveau local d’autre part, certaines d’entre elles ont bénéficié du séminaire de mobilisation, tenu le mois de Juin dernier.

Cette session est la troisième d’une série de sessions de formation et de sensibilisation, visant les mêmes objectifs, programmées dans le cadre du projet « Renforcement du leadership féminin et de la participation de la femme à la vie politique et au processus de prise de décision en Algérie, au Maroc et en Tunisie », financé par le gouvernement espagnol, après les deux sessions qui ont été organisées à Hammamet- Tunisie et à Constantine- Algérie.

Il convient de rappeler que la tenue de ces sessions de formation dans l’Algérie, le Maroc et la Tunisie vient en réponse aux recommandations émanant des recherches- action et des études réalisées dans le cadre du projet et aux besoins exprimés par les acteurs politiques hommes et femmes lors des divers ateliers et séminaires organisés par « UN -INSTRAW » et « CAWTAR » dans le cadre de leur projet conjoint.

La session de formation vise à atteindre un équilibre entre les femmes et les hommes politiques au niveau de leurs présence dans les médias, et l’amélioration de l’image la femme active dans la vie politique, par l’intégration de l’approche genre dans la presse écrite, électronique et audio-visuelle. En outre, la session a pour but de renforcer les capacités des femmes actives dans la vie politique dans le domaine du dialogue et de la communication avec les médias.

Il est à noter que cette session sera clôturée  par une simulation d’une conférence de presse d’une femme politique face aux journalistes afin de formuler des recommandations communes, qui visent à améliorer les relations entre les femmes actives dans la vie politique au niveau local et les médias.

Commentaires