Ouverture dimanche de la saison de chasse dans la région du Rif...

Ouverture dimanche de la saison de chasse dans la région du Rif : Prés de 4000 chasseurs attendus

448
0
PARTAGER

Pour ce faire, cette direction a pris les dispositions nécessaires en vue de promouvoir le secteur de la chasse et d’assurer le bon déroulement de cette activité dans la région du Rif qui dispose d’un potentiel cynégétique riche et diversifié. En effet, le nombre d’amodiation s’élève à 109 soit 17,5 pc des amodiations nationales.

Ces amodiations totalisent une superficie de 426.570 ha soit 37 pc du territoire régional, et comprennent 95 lots de chasse associative, 9 lots de chasse touristique et 5 lots de chasse provinciale.

Afin de faire participer la société civile dans la conservation et le développement du potentiel cynégétique, le Haut commissariat aux eux et forets et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD) met en Âœuvre des contrats de partenariat avec les associations et les sociétés de chasse touristique en vue de les impliquer davantage dans la gestion et l’aménagement des territoires de chasse à travers notamment la mise en Âœuvre d’un programme d’aménagement cynégétique concernant des opérations d’agrainage et de cultures à gibier, la mise en place d’abreuvoirs, de régulation des prédateurs, de gardiennage et l’obligation de procéder à des opérations de repeuplement du gibier.

Outre le développement des territoires de chasse, ces partenaires contribuent également au développement des produits de niche et de l’économie locale, à travers la participation à la création de l’emploi, le développement du tourisme de nature et la valorisation des produits de terroir.

Par ailleurs, soucieux de préserver et de pérenniser ces ressources cynégétiques, le HCEFLCD met en Âœuvre un système de jeu de réserves d’une superficie totale 167 263 ha (14.45 pc du territoire régional) réparti en réserves permanentes sur une superficie de 64.263 hectares et réserves temporaires sur 103.000 hectares.

Ces réserves constituent des refuges importants pour la reproduction et le développement de la faune sauvage dans le but du repeuplement continu de ces territoires et des territoires voisins ouverts à la chasse.

Ainsi, poursuit le communiqué, dans le but d’assurer le bon déroulement de l’ouverture de la chasse et de permettre à environ 4000 chasseurs de la région d’exercer leur sport et loisir dans de bonnes conditions, plusieurs mesures ont été prises.

Celles-ci portent notamment sur l’organisation de journées de sensibilisation et d’information au profit des associations et des sociétés de chasse sur l’activité de chasse et son aspect sécuritaire lié à l’utilisation des armes de chasse et les mesures à prendre pour éviter les risques d’accidents, ainsi que leurs obligations, notamment en ce qui concerne le balisage de leurs lots de chasse.

Elle concernent aussi les conditions de délivrance des permis d’exploitation, la matérialisation et vérification des limites de réserves et des lots amodiés en partenariat avec la Fédération royale marocaine de chasse afin d’éviter toute confusion concernant les limites, et le renforcement des opérations de lutte conte le braconnage par l’instauration d’un dispositif mixte de contrôle et de surveillance continus par les gardes forestiers.

Ces équipes seront déployées au niveau des points noirs de délits et des principaux passages des chasseurs. Parmi ces mesures, figurent également la mobilisation du personnel forestier afin de répondre aux demandes de délivrance des permis d’exploitation formulées par les amodiations de chasse et les licences de chasse sollicités par les chasseurs.

Commentaires