USA: un comité pour contrer WikiLeaks

USA: un comité pour contrer WikiLeaks

360
0
PARTAGER

Les responsables de la sécurité nationale auprès du président Barack Obama ont créé une commission qui aura pour mission de coordonner la riposte aux fuites et de trouver de nouveaux moyens pour garder secrets les documents « classés ».
Au total, 250.000 télégrammes diplomatiques récupérés par WikiLeaks ont été communiqués à cinq publications: le New York Times, le Guardian, Le Monde, El Pais et l’hebdomadaire allemand Der Spiegel.

Bradley Manning, soldat de 25 ans qui était affecté comme analyste des renseignements en Irak, a été inculpé par les autorités militaires américaines pour avoir téléchargé plus de 150.OOO télégrammes du département d’Etat, mais les autorités américaines n’ont pas dit s’il s’agissait de ceux diffusés par WikiLeaks.

Autre mesure pour contrer WikiLeaks, Amazon.com a cessé d’héberger WikiLeaks. L’équipe du sénateur Joe Lieberman, qui dirige la commission sénatoriale sur la Sécurité intérieure, avait sollicité Amazon la veille, sur la base d’informations selon laquelle WikiLeaks avait demandé à la boutique en ligne de l’héberger après une intrusion informatique.

 

Commentaires