2012 , ANNEE DU RETOUR DE L’UMA ?

2012 , ANNEE DU RETOUR DE L’UMA ?

364
0
PARTAGER

Du reste, venu au Maroc pour s’entretenir des relations bilatérales entre les 2 pays, le président tunisien a également en poche, les cartons d’invitation pour ce sommet à 5. La Tunisie, qui veut profiter du réchauffement relatif des relations entre le Maroc et l’Algérie et du changement en Lybie, a tout à gagner en relançant le projet d’intégration maghrébine et d’un marché commun dont son économie tirera bénéfice des opportunités certaines que créera ce dernier.

 

La crise en Europe qui a des conséquences négatives sur l’économie tunisienne, surtout sur le plan touristique, est un facteur déterminant dans la démarche tunisienne. Mais il n’est pas le seul car il y a également le volet sécuritaire qui nécessite une stratégie commune de l’ensemble des pays de la région afin de faire face aux risques croissants d’instabilité représentés par les menaces des groupes terroristes islamiques opérant dans les zones limitrophes du Sahel sous la bannière de l’AQMI. Le président tunisien reste convaincu que les enjeux sont trop importants aujourd’hui pour être hypothéqués par le seul différend entre le Maroc et l’Algérie et qu’il faut désormais le dépasser pour que renaisse l’UMA. Cette ensemble maghrébin reste toujours un idéal qui ferait gagner 2 points du PIB de chaque pays et un marché à très fort potentiel pour les 5 pays de la région à l’heure où l’intégration régionale reste synonyme de progrès et de développement pour les économies qu’elle regroupe.

Avec une détermination aussi farouche que celle affichée par le président tunisien, il faut parier que l’année 2012 sera incontestablement celle au cours de laquelle seront jetés les jalons d’un nouvel ordre maghrébin, inchallah. 

Jalil Nouri pour actu-maroc.com _______________________

 

 

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

Commentaires