PARTAGER

Rien n’est trop cher aux yeux de l’administration américaine pour obtenir une information permettant de localiser et capturer le numéro 1 de l’ « Etat Islamique » qui n’apparait plus ni en photo ni sur vidéo depuis une longue période, mais toujours en vie.
Ennemi public numéro 1 recherché par toutes les polices du monde, impossible à localiser comme son ancien maître Oussama Ben Laden puisqu’il a fait partie d’Al Quaida qu’il a quitté pour divergences idéologiques, Al Baghdadi qui a demandé à tous les musulmans du monde de rejoindre son armée de mercenaires terroristes « Daech » pour exterminer tous les mécréants du monde, reste une personnalité énigmatique pour les plus grands « profilers » du monde mobilisés pour sa capture que l’on dit à chaque fois imminente.
Mais devant l’absence de résultats, l’administration américaine a décidé de faire passer la prime de 10 millions à 25 millions de dollars pour celui qui saura mener ses services à sa cache. Le montant réévalué est révélateur de l’état de cette chasse à l’homme au moment où l’on parle de l’effritement de « Daech » et sa fin prochaine alors que sa capacité de nuisance terroriste reste intacte comme l’on peut le constater fréquemment à travers le monde.
Pour rappel, l »homme a tout essayé pour déstabiliser le Maroc par une action terroriste spectaculaire, mais en vain.

Commentaires