3 ans de prison ferme requis contre le champion Badr Hari

3 ans de prison ferme requis contre le champion Badr Hari

1767
0
PARTAGER

Le tribunal d’Amsterdam s’est penché aujourd’hui pour la deuxième fois sur le procès de Badr Hari. Pendant l’audience, le ministère public néerlandais a réclamé une peine de prison de trois ans contre le kickboxeur marocain.

Badr Hari avait été condamné en février de l’année dernière à un an et demi de prison dont six mois avec sursis pour plusieurs affaires de violences, dont une tentative de meurtre sur l’homme d’affaires néerlandais Koen Everink. Badr Hari et le ministère public avaient immédiatement fait appel de la décision et Hari avait obtenu le droit d’attendre son procès en appel en liberté.

La peine réclamée par le ministère public aujourd’hui est un peu plus légère que les 4 années fermes requises en première instance.

L’affaire en appel devait être traitée en juin dernier mais avait été reportée à la demande de l’avocate du champion marocain pour des raisons familiales.

Commentaires