3 autres pays rejoignent la banque lancée par la Chine

3 autres pays rejoignent la banque lancée par la Chine

752
0
PARTAGER

La Russie, l’Australie et les Pays-Bas sont devenus samedi les trois derniers pays en date à dire qu’ils allaient rejoindre la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (AIIB) lancée par la Chine, nouvel institution accueillie très froidement par les Etats-Unis.

Washington s’inquiète pour la gouvernance de la nouvelle banque, voyant par ailleurs d’un mauvais œil l’ombre qu’elle pourrait faire à la Banque mondiale, traditionnellement dirigée par un Américain et à la Banque asiatique de développement (BAD), qui a toujours un japonais à sa tête.

Plus tôt dans le week-end, le ministère chinois des Finances avait annoncé que le Royaume-Uni et la Suisse avaient été officiellement acceptés comme membres fondateurs de la AIIB. Vendredi, le Brésil avait également dit qu’il participerait à la nouvelle institution, à laquelle se joindront également la France, l’Allemagne et l’Italie.
D’autres pays, tels la Turquie et la Corée du Sud, ont aussi dit vouloir faire partie de l’AIIB. Selon l’agence Chine nouvelle, la Géorgie a également posé sa candidature. La date butoir pour rejoindre l’AIIB a été fixée au 31 mars.

Commentaires