4 terroristes français neutralisés à Marrakech et à Laayoune

4 terroristes français neutralisés à Marrakech et à Laayoune

306
0
PARTAGER

 

« Agissant sur la base de renseignements fournis par la Direction Générale de la Surveillance du Territoire, les services de la Brigade Nationale de la Police Judiciaire ont neutralisé, le 13/11/2014, quatre islamistes français, dont deux d’origine polonaise et rwandaise, établis dans les villes de Laâyoune et Marrakech, suspectés d’avoir des liens avec des organisations terroristes dans certains foyers de tension », a précisé le communiqué

Le ministère a ajouté que l’un des mis en cause, qui compte des passages suspects en Egypte et au Yémen, s’est distingué par son discours extrémiste, alors qu’un autre prévenu a attiré l’attention par ses agissements suspects à travers le recueil de renseignements opérationnels sur les lieux publics.

Les mis en cause seront présentés devant la justice au terme de l’enquête diligentée sous la supervision du parquet général compétent, conclut le communiqué.

Fin octobre, les autorités marocaines avaient annoncé l’arrestation dans une autre opération de deux Français qui « projetaient des assauts contre des agences bancaires et des multinationales en France et au Maroc », selon un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Les deux hommes, un Français et un Franco-marocain, avaient été interpellés alors qu’ils s’apprêtaient à rejoindre le groupe extrémiste État islamique (EI) qui sévit en Irak et en Syrie.

Ils « instrumentalisaient leur activisme propagandiste sur le net » pour « attiser la fibre +jihadiste+ de jeunes » et les pousser à « des actes terroristes individuels au Maroc et en France », selon la même source.

Ils voulaient « s’inspirer (…) du terroriste franco-algérien Mohamed Merah », tué par la police française en mars 2012 après avoir tué sept personnes, dont plusieurs enfants dans une école juive, poursuit le communiqué.

Plus de 2.000 jihadistes marocains –en comptabilisant les binationaux– combattent actuellement en Syrie et en Irak, selon Rabat, qui dit craindre qu’ils profitent de cette expérience pour perpétrer des attentats à leur retour.

 

 

Actu-maroc.com  _____________________

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires