PARTAGER

La bousculade a éclaté à Mina, une ville de tentes dressées pour accueillir les pèlerins. Selon le bilan des autorités, déjà plusieurs fois revu à la hausse, au moins 453 personnes ont trouvé la mort et 719 autres ont été blessées.

Au moins 453 personnes ont trouvé la mort et 719 autres ont été blessées dans une bousculade de pèlerins jeudi à Mina, près de La Mecque. Mina est une ville de tentes dressées pour accueillir les pèlerins rassemblées pour le pèlerinage annuel. Des opérations de secours sont en cours, ont annoncé les services saoudiens de la défense civile, laissant entendre que le bilan pourrait être plus lourd.

Les services de secours indiquent sur Twitter avoir installé deux zones pour identifier et soigner les personnes ayant besoin d’une assistance. Six équipes s’emploient sur le terrain à porter les premiers soins aux blessés et à diriger le flot de pèlerins vers des «routes alternatives».

Selon un responsable du ministère de la Santé, la bousculade s’est produite lors du rituel de lapidation de Satan qui consiste, pour les pèlerins, à jeter des cailloux en direction de trois stèles le représentant. Elle est survenue près de l’une des stèles lorsque des fidèles quittant le lieu se sont croisés avec un grand nombre d’autres qui voulaient l’atteindre.

L’Iran a imputé à des erreurs de sécurité la bousculade, dans laquelle des citoyens iraniens ont perdu la vie. «Pour des raisons qu’on ignore», un chemin a été fermé près de l’endroit où les pèlerins effectuent le rituel de la lapidation symbolique de Satan, a affirmé le chef de l’organisation iranienne du hajj. «C’est cela qui a causé ce tragique incident», a-t-il ajouté sur la télévision d’État iranienne.

Commentaires