5 marocains en prison pour avoir mangé et bu de l’alcool pendant...

5 marocains en prison pour avoir mangé et bu de l’alcool pendant le ramadan

298
0
PARTAGER

Les accusés ont été arrêtés en flagrant délit par des éléments de la gendarmerie royale à Sidi Allal Tazi, commune rurale de la région de Souk El Arbaa, alors qu’ils sirotaient du vin et mangeaient en plein public pendant le mois de Ramadan.

Le juge qui a prononcé la sentence a affirmé à l’issue de ce procès que si la législation le lui permettait, il aurait condamné les jeunes Marocains à des peines beaucoup plus sévères. Actuellement, au Maroc, tout musulman coupable d’avoir mangé en pleine période de jeûne, est puni de l’emprisonnement d’un à six mois et d’une amende de 12 à 120 dirhams.

A Rabat, un jeune marocain de 19 ans avait été condamné à trois mois de prison pour avoir fumé une cigarette dans la rue. Devant le parquet, il avait répondu au magistrat qu’il ne faisait qu’exercer sa liberté individuelle.
Des Marocains revendiquent le droit manger en plein public pendant Ramadan

Ce droit de manger en plein public pendant le mois de Ramadan, les membres du Mouvement Alternatif pour les Libertés Individuelles (Mali) et le mouvement dénommé « le conseil des anciens musulmans », l’ont encore revendiqué cette année à Rabat, à la veille du mois de Ramadan 2014. Les militants considèrent qu’en tant que citoyens marocains non musulmans, ils devraient être autorisés à rompre le jeûne en public sans être inquiétés par les autorités, ni d’ailleurs pas les citoyens.

D’après l’hebdomadaire Al Ayam, une nouvelle unité de police créée récemment au Maroc, aurait notamment pour mission de traquer les adultes qui mangent en plein public pendant le mois de Ramadan. L’information a été vivement démentie par les autorités.

Source : Bladi.net

Actu-maroc.com ___________________

Pour vos publications : actumaroc@yahoo.fr

Commentaires