6.000 milliards USD de faux bons du Trésor américains saisis en Suisse

6.000 milliards USD de faux bons du Trésor américains saisis en Suisse

295
0
PARTAGER

Ces titres étaient cachés dans trois coffre-forts transférés de Hong Kong à Zurich en 2007. Selon les enquêteurs, ce réseau aurait cherché à placer ces titres auprès de pays émergents ou d’établissements bancaires en échange d’argent.

L’opération lancée par les magistrats de Potenza est « la plus grande (jamais lancée) pour ce type d’enquête », a affirmé le procureur du tribunal de la ville, Giovanni Colangelo, devant la presse.
« Tout est parti d’une enquête sur les clans mafieux dans la zone du Vulture-Melfese », dans la région de Basilicate (sud), a ajouté le magistrat.

Cette enquête a permis de mettre au jour « un réseau international autour de ces titres avec des personnes impliquées dans de nombreux pays » qui ont tenté de les placer sur le marché jusqu’en janvier, a poursuivi M. Colangelo, selon qui d’autres faux bons du Trésor pourraient encore être cachés.
« Les opérations de contrefaçon des titres, de déplacement des coffres de Hong Kong à la Suisse, les voyages dans le monde entier (des membres de ce réseau, ndlr) ont un coût énorme et nous pensons donc que leurs bénéficiaires sont des gros poissons », a-t-il encore dit.

Les magistrats de Potenza ont salué « la collaboration » des autorités suisses qui ont permis aux carabiniers italiens d’effectuer cette saisie.

Des experts de la Banque centrale américaine (Federal Reserve) et de l’ambassade américaine à Rome ont examiné ces titres et ont confirmé qu’ils étaient faux, même si une grande partie d’entre eux étaient des contrefaçons d’excellente qualité, selon les magistrats.

Les coffres-forts contenant les obligations, qui avaient été émises en 1934, contenaient également chacun une contrefaçon du Traité de Versailles qui aurait pu accréditer l’idée auprès des criminels que ce trésor avait été accumulé dans le cadre d’échanges financiers entre les puissances ayant remporté la Première guerre mondiale.

Cette saisie de faux bons américains, même si elle est la plus importante jamais réalisée, n’est pas la première en Italie.

En septembre 2009, les autorités italiennes avaient déjà saisi des faux bons du Trésor américain pour une valeur de 116 milliards de dollars, trouvés dans un colis à l’aéroport de Milan-Malpensa (nord), et avaient arrêté deux Philippins impliqués dans cette affaire. Ces faux bons étaient eux aussi datés de 1934.

En juin de la même année, la police financière italienne avait arrêté deux Japonais à la frontière entre l’Italie et la Suisse qui avaient caché de fausses obligations américaines pour une valeur totale de 134 milliards de dollars, dans le double-fond d’une valise.

AFP_____________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires