samedi, février 13, 2016

0

Il n’y a pas que par la chanson que le talentueux chanteur marocain Saad Lamjarrad peut s’enrichir. Voici la preuve avec ce qui lui arrive actuellement avec une femme milliardaire, originaire des pays du Golfe, follement amoureuse de lui et que de nombreux journaux et magazines arabes décrivent comme une admiratrice qui a fait le pari de se marier avec lui en utilisant les gros moyens, y compris une partie de sa fortune. Ces médias qui se sont emparés de cette affaire pour la suivre au quotidien avancent que cette femme, dont ils ne précisent ni l’identité ni l’âge ni la nationalité, aurait proposé à son chanteur adoré, la moitié de sa fortune, comme dot, s’il acceptait de la prendre pour épouse, le plus tôt possible étant forcément le meilleur à envisager.. Cette proposition inattendue de la part d’une femme arabe a suscité un grand débat à travers la presse et sur les réseaux sociaux avec parfois des commentaires virulents, les femmes estiment que cette milliardaire porte atteinte à leur dignité.

La question est de savoir à présent ce que pense le chanteur de cette proposition et s’il acceptera l’offre alléchante de son admiratrice avec les conséquences prévisibles pour son avenir artistique et son image. L’affaire est très sérieuse et suscite de nombreuses interrogations au sein de l’opinion publique dans les pays du Golfe.

0

Un avion de combat du gouvernement libyen reconnu internationalement a été abattu aujourd’hui au-dessus de Benghazi alors qu’il visait les positions d’un groupe opposé aux autorités, selon des sources militaires. « L’appareil Mig 23 s’est écrasé dans la zone de Qaryounes dans le nord-ouest de Benghazi après avoir été visé alors qu’il bombardait des positions du Conseil de la Choura », affirme Nasser el-Hassi, le porte-parole des forces loyales au gouvernement. Le « Conseil de la Choura des moujahidine » est une coalition de milices islamistes proches d’Al-Qaïda et opposées au gouvernement reconnu.

Deux autorités se disputent le pouvoir en Libye, l’une basée dans la capitale Tripoli proche d’une coalition de milices, et l’autre, reconnue par la communauté internationale, exilée dans l’est du pays. Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué être responsable du crash selon le SITE, un centre américain de surveillance des sites islamistes. Une source militaire a confirmé à l’AFP que le pilote était en vie « après avoir réussi à sauter grâce à son parachute ».

Le crash intervient après celui lundi d’un autre avion du même type près de la ville de Derna, à une centaine de km de Benghazi où il menait des frappes contre des positions de l’EI. Sa chute avait été attribuée à un « problème technique ».

0

A Casablanca, la ville blanche, des lycéennes se prostituent. Cela ne date pas d’hier, mais la sonnette d’alarme vient d’être tirée depuis que nombre d’entre elles sont devenues dépendantes de la drogue.

Des jeunes filles à la fleur de l’âge qui se prostituent en contrepartie d’argent, c’est un secret de Polichinelle. Des collégiennes et lycéennes qui le font aussi, ce n’est pas non plus un secret. Mais que ces jeunes prostituées soient accros à des drogues de toutes sortes, il n’y a qu’un pas que leurs intermédiaires ont franchi pour les inciter à poursuivre dans cette entreprise machiavélique.

«Mon amie a complètement changé du jour au lendemain depuis qu’elle a commencé à fréquenter des filles qui se prostituent. Elles accompagnaient des gens plus âgés en échange de 200 DH. Nous-mêmes sommes souvent confrontées à ce “dilemme”. En l’absence du prof, on reste à la rue à attendre le prochain cours. Et l’on est abordées par des personnes qui nous draguent sans cesse aux alentours du lycée et nous proposent de l’argent pour les accompagner.»

C’est le témoignage de Sawsan, élève dans un collège à Casablanca. Racontant son vécu scolaire au quotidien Al Akhbar qui le rapporte dans son édition de ce week-end (13-14 février), elle dit être harcelée sans cesse près de son établissement.

Une autre élève qui s’est confiée au quotidien arabophone raconte sans sourciller que, pour subvenir à ses besoins, elle n’hésite pas à accompagner des personnes âgées. Elle révèle que sa «spécialité» est la fellation et ajoute, selon la publication, qu’elle le fait pour ne pas être déflorée.

 

Jusqu’à 3.000 dirhams par jour

Le phénomène s’accentue avec la présence d’«intermédiaires», guettant les élèves à la sortie du collège ou du lycée pour leur promettre monts et merveilles. Surtout une grande somme d’argent pour accompagner des clients khalijis. «Celles qui sont prêtes à être dépucelées touchent une somme très importante», souligne une élève qui rapporte que certaines de ses camarades ont émigré dans des pays de Golfe et toucheraient jusqu’à 3.000 dirhams par jour.

Se pose également, avec acuité, le problème de la drogue. Ainsi, des élèves sont devenues addictes à des drogues de toutes sortes, dont la cocaïne qui a «asservi» nombre d’entre elles.

Des élèves, à force de se droguer, prennent des antidépresseurs pour combattre leur malaise au point d’en devenir dépendantes. Un véritable malaise qui dit bien son nom!

0

L’Académie française s’oppose à toute réforme de l’orthographe et n’est pas à l’origine de celle qui doit être prochainement généralisée dans les manuels scolaires, affirme Hélène Carrère d’Encausse, secrétaire perpétuel de l’Académie.

« Je n’ai pas compris les raisons qui expliquent l’exhumation d’une réforme de l’orthographe élaborée il y a un quart de siècle et où l’Académie française n’a eu aucune part, à l’inverse de ce que l’on a voulu faire croire », indique Mme Carrère d’Encausse dans une interview publiée samedi par le Figaro.

Réforme de… 1990
Largement méconnue, la réforme adoptée en 1990 prévoit la simplification de l’orthographe de certains mots et allège l’usage des traits d’union et des accents circonflexes. Sa généralisation prochaine dans les manuels scolaires du primaire suscite une vive polémique, notamment dans les médias et les réseaux sociaux.

Position de l’Académie
« La position de l’Académie n’a jamais varié sur ce point: une opposition à toute réforme de l’orthographe mais un accord conditionnel sur un nombre réduit de simplifications qui ne soient pas imposées par voie autoritaire et qui soient soumises à l’épreuve du temps », souligne Mme Carrère d’Encausse qui rappelle que la langue « est une part essentielle de notre identité ».

« Principes généraux »
L’historienne précise qu’en ce qui concerne la réforme de 1990, l’Académie s’était prononcée sur des « principes généraux – un nombre limité de rectifications d’incohérences ou d’anomalies graphiques – mais non sur le projet lui-même dont le texte était en cours d’élaboration ». L’Académie a par la suite « marqué son désaccord » avec le texte, a-t-elle dit.

Système éducatif
« En 2016, nous sommes devant une situation radicalement différente » avec un système éducatif qui « s’est écroulé » au point « qu’un élève sur cinq quitte l’école sans savoir lire » ajoute Mme Carrère d’Encausse. « Le problème n’est donc plus d’offrir des facilités aux élèves, de conserver ou non l’accent circonflexe, mais de revoir totalement notre système éducatif », estime-t-elle.

0

Des chutes importantes de neige sont prévues au Maroc à partir de demain, dimanche, vient d’annoncer la Direction de la météorologie nationale (DMN) dans une alerte spéciale.

Ces chutes de neige vont concerner la région du Rif, les plateaux de l’Oriental ainsi que les reliefs du Haut et Moyen Atlas et devraient durer jusqu’à mardi prochain.

Parallèlement, le nord et l’est du royaume vont connaître des vents parfois très forts entraînant des baisses sensibles de températures de l’ordre de 5 à 10 degrés au dessous de la normale saisonnière.

Et ce n’est pas fini. La Méditerranée et les plaines atlantiques connaîtront pour leur part des hauteurs de vagues qui atteindront 5 à 6 mètres, ajoute DMN.

0

Le ministre des Affaires étrangères marocain a démenti toute participation des militaires marocains au sol en Syrie. Des rumeurs circulent depuis plusieurs semaines sur une possible participation marocaine à une éventuelle intervention en Syrie.

Salaheddine Mezouar a nié dans une déclaration faite au site Hespress, « toute discussion entre l’Arabie saoudite et le Maroc au sujet de la participation des troupes marocaines à d’éventuelles interventions militaires au sol en Syrie ».

Ce démenti survient après les propos ambigus du ministre des Affaires étrangères saoudien lors d’une conférence de presse dans laquelle il avait affirmé que son pays était prêt « à envoyer des forces terrestres en Syrie si la coalition contre Daech décide de mobiliser des troupes au sol ».

Etant un très proche allié de l’Arabie saoudite, le Maroc participe déjà à une coalition anti-rebelles houthistes au Yémen aux côtés de plusieurs pays arabes.

0

Six Casques bleus guinéens et trois soldats maliens ont été tués vendredi dans le nord du Mali au cours de deux attaques séparées dont l’une a été revendiquée par le groupe jihadiste malien Ansar Dine.

L’attaque contre un camp de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) à Kidal (nord-est) a été revendiquée par Ansar Dine qui affirme avoir fait « des dizaines de morts et de blessés » lors de cette opération, dans un communiqué diffusé vendredi soir par l’agence de presse privée mauritanienne Al-Akhbar.

Un bilan communiqué à l’AFP par un responsable du contingent guinéen à la Minusma et une source militaire à Conakry fait état de six casques bleus guinéens tués dans cet assaut.

Plus tôt, un porte-parole du secrétaire général de l’ONU Ban ki-Moon avait fait état, en outre, d’une trentaine de blessés.

Ces attaques « n’affaibliront pas la détermination des Nations unies à soutenir le gouvernement malien, les parties signataires de l’accord de paix et le peuple malien dans leurs efforts pour parvenir à une paix et une stabilité durables », a assuré le secrétaire général de l’ONU, en référence à l’accord signé en mai-juin 2015 par le gouvernement et l’ex-rébellion à dominante touareg.

Des tirs de roquette ont précédé l’explosion d’un « véhicule avec à son bord des kamikazes » à l’intérieur du camp, selon le responsable du contingent guinéen.

0
Après un incident similaire enregistré dans un passé récent et dont a été victime le ministre de la santé, Houssein El Ouardi; qui avait été malmené par des pharmaciens dans l’enceinte de la première chambre du parlement; c’est au tour d’un autre membre du gouvernement de se faire malmener, à croire qu’il est devenu facile de le faire dans ce bâtiment officiel.
A sa sortie de l’hémicycle après une séance des questions orales, le ministre des affaires administratives et de la modernisation et des secteurs publics n’a pas vu venir un homme se jeter sur lui pour le prendre à la gorge en l’insultant de tous les noms en le menaçant de représailles et de révélations graves avant que n’interviennent des parlementaires pour séparer les deux hommes qui avaient l’air de se connaitre. En effet, le ministre qui est également président de la commune de Fquih Ben Salah près de Béni-Mellal, avait retiré au père de son agresseur, par ailleurs député de cette région, une autorisation de construire après la lui avoir accordée, au motif qu’un autre propriétaire du terrain s’était manifesté. De plus, les deux hommes avaient un autre contentieux suite à un différend électoral qui avait empoisonné leur relation.
Alerté en catastrophe, le chef de la sécurité du parlement a accouru sur le lieu de l’incident qui a failli dégénérer, pour évacuer le ministre et chasser le violent député contre lequel des mesures disciplinaires seront prises avec célérité.
L’on se rappelle également que le député de Fes, Aziz Lebbar, avait été exclu du parti du PAM pour avoir malmené le leader de l’Istiqlal, Hamid Chabat, pour le punir d’avoir bloqué ses projets du temps où ce dernier était maire de cette ville.
Par Jalil Nouri

0

La police britannique a arrêté un adolescent soupçonné d’être derrière une série de piratages audacieux et, selon un responsable américain, embarrassants.

La boîte mail du patron de la CIA piratée par un ado de 16 ans ?
La police britannique a arrêté l’auteur présumé du piratage de boîtes mail et de lignes téléphoniques privées de responsables du renseignement américain, dont John Brennan, le directeur de la CIA, selon la chaîne CNN et le site d’information Motherboard.

La police britannique a arrêté « un adolescent présumé être derrière une série de piratages audacieux – et, selon un responsable américain, embarrassants – visant des comptes personnels de hauts responsables de la CIA, du FBI, de la sécurité intérieure, de la Maison-Blanche et d’autres agences fédérales », selon la chaîne américaine. Le site Motherboard a également publié des informations similaires.

Interrogés par l’AFP, le FBI et le ministère américain de la Justice ont refusé de confirmer ces informations. Mais un porte-parole de la police britannique a confirmé à l’AFP l’arrestation mardi d’un adolescent de 16 ans pour « accès non autorisé à des ordinateurs » avec « intention de nuire », sans toutefois lier explicitement cette affaire avec le piratage des boîtes mail des hauts responsables américain. Lorsque les piratages des comptes personnels des responsables américains avaient été rendus publics, ils avaient été revendiqués par un ou plusieurs pirates affirmant faire partie d’un groupe d’adolescents, les « Crackas with Attitude », rappelle CNN.

La dernière opération signée par un « Crackas » remonte au début de la semaine, quand, selon CNN et Motherboard notamment, une liste de 20 000 noms d’employés du FBI a été publiée en ligne. En octobre, John Brennan s’était dit « scandalisé » et « préoccupé » par le piratage de ses emails personnels. Cette publication a pu laisser penser « que j’avais fait quelque chose de mal ou d’inapproprié » en termes de sécurité, mais « ce n’était certainement pas le cas », avait-il déclaré. Il avait ainsi expliqué que même s’il était « un responsable gouvernemental », il avait « aussi une famille, des amis, des factures à payer, des choses à faire dans la vie quotidienne ».

En janvier, les services du coordonnateur national du renseignement américain James Clapper avaient également confirmé qu’un pirate informatique avait réussi à accéder au compte personnel de James Clapper chez son fournisseur d’accès internet et téléphonique, parvenant même à détourner des appels depuis son domicile, selon Motherboard.

0

A l’issue d’une semaine jusque-là catastrophique, les cours du pétrole ont très fortement rebondi aujourd’hui, sur fond de nouvelles rumeurs sur une baisse de production dans l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de signes encourageants sur une résorption aux Etats-Unis.

Le cours du baril de « light sweet crude » (WTI) pour livraison en mars, qui avait perdu plus de quatre dollars lors des quatre précédentes séances et était tombé au plus bas depuis mai 2003, s’est repris de 3,23 dollars à 29,44 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

0

Parfois, une seule petite attention peut contribuer à faire de notre monde un meilleur endroit où il fait bon vivre.

C’est justement ce qu’a récemment appris Akhilesh Kumar alors qu’il s’était arrêté prendre un repas à un restaurant à Kerala.

Au moment de recevoir son plat commandé, il avait remarqué qu’une paire de yeux de l’autre côté de la fenêtre du restaurant dévisageait son assiette. Sans aucune hésitation, Akhilesh a fait signe aux deux personnes qui le regardaient pour venir le rejoindre, un jeune garçon accompagné de sa petite soeur s’installèrent à ses côtés.
Il leur a demandé ce qu’ils désiraient manger, ils ont choisi le même plat devant lui. Ce dernier appella le serveur pour leur ramener deux autres plats.
Dix minutes plus tard, le serveur arriva avec les deux autres assiettes fumant. Les enfants ont littéralement explosé de joie et ont englouti leur repas, ne laissant aucune miette dans l’assiette. Ils se sont ensuite levés, ont remercié du regard gai Akhilesh avant de quitter les lieux.
L’homme s’est alors rendu compte que pendant tout ce temps, il n’avait même pas touché à son assiette, il a donc tranquillement mangé son repas et a fait signe au serveur pour lui ramener l’addition à payer.

Sur la facture que le serveur avait ramené, il n’y avait pas de chiffre indiqué. Seulement un petit message écrit par le patron du restaurant disant : »Nous n’avons pas de machine pouvant facturer l’humanité. Que la bonté soit de votre côté »

Voilà donc qu’en raison de sa bonté et de sa générosité, non seulement Akhilesh a mis du soleil dans la vie de ces deux enfants dans le besoin mais en retour, il a eu le plus beau des cadeaux.

Comme quoi, on gagne toujours en venant en aide à son prochain!