A Casablanca et à Rabat, les cybermarchés poussent déjà les chariots jusqu’à...

A Casablanca et à Rabat, les cybermarchés poussent déjà les chariots jusqu’à vos portes

712
0
PARTAGER

 

Après Casablanca, c’est Rabat la deuxième ville du Maroc à occuper un nouveau territoire appelé à se développer et à connaître un succès auprès des consommateurs. Une nouvelle évolution pour la grande distribution?

Finis les embouteillages, l’attente aux caisses, le transport de packs d’eau ou de lait… Le cybermarché est-il le paradis du consommateur pressé ? « Notre client type est une cliente, femme active qui a des enfants, qui veut économiser 2 ou 3 heures le samedi ou en soirée sur le temps habituellement alloué à ses courses, pour se consacrer à sa famille ou à son hobby. » nous exprime Monsieur Abdelrhni BENSAID l’initiateur de l’Economat, le premier supermarché en ligne de Rabat, www.economat.ma créé au mois de janvier 2010. Épicerie, produits d’entretiens, produits frais, surgelés, boissons, fruits et légumes… En tout 5 800 produits dans cette première phase, pourront être commandés sur Internet et livrés en 24 heures dans un rayon de 10 km  autour de Rabat, depuis l’entrepôt spécialement conçu à cet effet . L’objectif est d’atteindre rapidement les 200 commandes par jour. « Le cybermarché est une évolution, pas une révolution », estime son créateur. Depuis son canapé, l’internaute peut commander ses achats : un supermarché virtuel avec des vitrines largement garnies et sur simple click pour se voir servi à domicile un court laps de temps après. La formule plait et attire de plus en plus de monde et ce, quatre mois seulement après son lancement.

Selon des chiffres publiés ce jeudi par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) et Médiamétrie, un Français sur deux (51%) achète sur internet, contre 43% il y a un an tandis que les ventes en ligne ont bondi de 22% au troisième trimestre sur un an. En 2010, le nombre de cyberacheteurs progresse fortement ainsi que le nombre de sites marchands : +27% sur 12 mois pour atteindre 73.200 sites actuellement actifs en France contre 60.000 l’an passé. Internet va jouer un rôle actif dans les achats de Noël et de fin d’année car 66% des cyberacheteurs ont l’intention de faire leurs cadeaux en ligne, soit 15,2 millions d’internautes. Leurs dépenses s’annoncent plus élevées pour ce Noël qu’il y a un an : 51% des cyberacheteurs comptent dépenser plus de 250 euros en cadeaux contre 43% il y a un an.

Un entretien avec Monsieur Abdelrhni Bensaid, s’imposait pour éclaircir le public sur le e-commerce au Maroc qui est entrain de prendre de plus en plus de place et essaie de défier les grandes surfaces,

ACTU-MAROC- Rabat, capitale du Maroc, dispose désormais de son 1er supermarché en ligne, peut-on savoir comment cette idée a germé dans votre esprit ?

A.B.- J’ai toujours été animé et convaincu par l’esprit des démarches créatives au niveau managérial et la conceptualisation de nouveaux projets. Celle de www.economat.ma s’est imposée d’elle-même quand après une étude de marché pertinente et sur la base d’un business-plan réaliste, j’ai senti un réel besoin de la part de la population de Rabat pour ce genre de services de proximité. La meilleure preuve de justesse de cette démarche est illustrée par l’écho largement favorable que nous enregistrons.

ACTU-MAROC- Ne craigniez-vous pas de faire face dans la phase de lancement à des réticences de la part de votre cible ?

A.B.- Nous avons tenu compte en effet de ce risque qui en fait n’en est pas un. Le mode de vie de la population change au fil du temps. Les facteurs temps, disponibilité, lourdeur des déplacements et encombrement dans les grandes surfaces se sont avérés des données décisives et favorables pour l’implantation d’un super supermarché en ligne renforcé par un service de livraison à domicile. Ce qui est intéressant de noter par-dessus tout c’est que nous avons décelé des niches au niveau de notre population-cible, jusque là peu susceptible d’être intéressée par ce genre de service moderne, réactif mais qui reste malgré tout personnalisé et attentif aux demandes d’une clientèle de plus en plus nombreuse mais exigeante au niveau qualitatif et quantitatif.

ACTU-MAROC- Justement, quels sont les objectifs que vous vous fixez au niveau du nombre de foyers à desservir au terme d’un an d’exercice ?

A.B.- Vu le rythme d’adhésion que nous connaissons actuellement, je pense que nous pourrons atteindre aisément un potentiel de 3000 foyers fidélisés et approvisionnés au moins une fois par semaine de manière instantanée par des commandes qui couvrent la majeure partie de leurs besoins quotidiens.

ACTU-MAROC- Prévoyez-vous une expansion de votre enseigne « L’ECONOMAT POUR TOUS» et son service http://www.economat.ma dans d’autres villes du Maroc ?

A.B.- C’est envisageable. Nous recevons beaucoup de questions en ce sens sur notre site.

ACTU-MAROC- Quels sont les éléments essentiels qui ont contribué à votre réussite ?

A.B.- Il n’y a pas de secrets la dessus. Le sérieux, une bonne dose d’inventivité, d’écoute et de réactivité, des prix imbattables et uniques sur la place et enfin une campagne de communication originale et crédible. Un dernier élément que je citerai, c’est la bouche à oreille qui fonctionne merveilleusement bien dans notre société.

Interview réalisée Par Samira Bouhlal

Commentaires