A Cuba, la Conférence nationale exceptionnelle ambitionne de moderniser le Parti

A Cuba, la Conférence nationale exceptionnelle ambitionne de moderniser le Parti

321
0
PARTAGER

« Ou nous changeons, ou nous coulons » : c’est Raul Castro qui le dit et la Conférence extraordinaire du Parti communiste cubain devrait le confirmer. Une centaine de mesures devraient être annoncées.

Cette fois, c’est clairement l’idéologie sur laquelle est basée le régime cubain qui pourrait être remise en question. La démocratisation interne du parti est à l’ordre du jour : les mandats des responsables politiques pourraient être limités à dix ans maximum, même pour Raul Castro. L’idée est de préparer la succession de la génération historique des dirigeants cubains.

Autres mesures notables : la fin des discriminations raciales religieuses ou sexuelles. Impensable il y a encore un an, le régime dit aujourd’hui qu’il faut aussi stimuler les médias, développer le journalisme d’investigation, dépasser l’autocensure, les formules édulcorées, le triomphalisme et la banalité. Actuellement, le paysage médiatique se réduit aux médias officiels : Granma…

Pour l’instant, Raul Castro a réussi à impulser quelques vraies réformes économiques : la transition a commencé, les Cubains le confirment. Plus de carte de rationnement, l’Etat licencie les fonctionnaires, encourage timidement l’entreprise privée, le téléphone portable est désormais plus accessible et moins cher, bientôt peut-être des connexions internet seront facilitées.

Malgré tout, de nombreux diplomates à La Havane restent prudents quant à la portée des mesures qui seront adoptées par la Conférence.

 

 

rfi.fr_____________________

Faites vos achats en quelques clics sur www.economat.ma , le 1er supermarché en ligne à Rabat

 

www.actu-maroc.com

actumaroc@yahoo.fr

 

Commentaires