PARTAGER
(FILES) This file photo taken on February 12, 2016 shows several 500 Euro notes displayed in an arrangement. The European Central Bank (ECB) said on May 4 it would no longer produce and issue 500 euro banknotes, amid fears that the purple-coloured bills were favoured by criminals for money laundering and even terrorist financing. / AFP PHOTO / MIGUEL MEDINA

Une banque et trois restaurants de Genève, en Suisse, ont vu leurs toilettes bouchées par des billets de 500 euros. Au total 100 000 euros ont été retrouvés.

Ces billets authentiques ont été vraisemblablement découpés aux ciseaux.

Selon les premiers éléments de l’enquête, ces grosses coupures appartiendraient à des femmes espagnoles qui avaient déposé l’argent dans un coffre-fort à Genève il y a quelques années.

Mais on ignore pour quelles raisons, elles se sont débarrassées ainsi de l’argent.

Rajoutant encore un peu plus au mystère, « un avocat, représentants les personnes qui ont jeté les billets, est passé et les a dédommagés » pour les frais de plomberie, raconte le porte-parole de la police, expliquant que les propriétaires des restaurants ont alors retiré leurs plaintes.

Bien que le fait de détruire des billets n’est pas illégal en Suisse, la justice a décidé de poursuivre son enquête « par précaution, pour vérifier la provenance des billets », notamment pour déterminer s’il a une origine douteuse.

Commentaires