Maison A la une A la merci du Caïd !

A la merci du Caïd !

1682
0
PARTAGER

Dans le Royaume des Caïds, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond car certains pourris sans foi ni loi -c’est bien le cas de le dire- rendent au quotidien la vie très dure aux citoyens ..

Le ministère de l’intérieur avec son armée de Caïds et de Mokkadems serait- il le premier à mépriser les discours de Sa Majesté ,et à piétiner les recommandations du souverain concernant le nouveau concept de l’autorité?

Sans vouloir généraliser,  mais certains Caïds  sont tellement imbus de leur personnalité qu’ils donnent cette impression d’avoir des pouvoirs qui dépassent même ceux du Wali en personne. Lorsqu’on pense aux autorisations, aux permis et autres plaintes de citoyens qui doivent parvenir entre les mains d’un caïd afin que ce fonctionnaire qui est sensé représenter l’autorité publique et donc l’Etat puisse faire respecter l’ordre public mais qui restent sans suite du fait de l’impunité dont profitent certains Caïds sans scrupules et dont la conception du service public est tout à fait subjective et pour le moins personnelle.
Le ministère de l’intérieur n’est honnêtement et certainement pas le seul à piétiner les discours de Sa Majesté puisque tous les autres départements rivalisent dans ce sens , mais il est franchement grand temps de faire le ménage car un coup de balai dans la fourmilière.
 » Cela fait plus de semaine que je cherche le Caïd , mais en désespoir de cause car il n’est pratiquement jamais dans son bureau  dans l’arrondissement sur l’avenue Oqba. .  » S’ offusque une citoyenne dans le bas-Agdal..
 » Moi , le Mokkadem a refusé de me délivrer un certificat de résidence et une attestation de travail alors qu’il y a trois mois , il était venu en personne me remettre ma carte d’électeur dans l’immeuble où je suis concierge à Kebibat »..
 »  Moi , à l’arrondissement de Hassan , une fonctionnaire avait refusé de me délivrer un extrait d’acte de naissance pour mon frère qui habite à plus de mille kilomètres de Rabat et même de me rendre mon livret d’état civil. Face à mes protestations,  le Caïd a choisi de m’ offenser et de défendre la fonctionnaire fautive. . »
Un autre citoyen , pour sa part avait menacé de porter plainte contre le ministère de l’intérieur pour publicité mensongère car on lui reclamait à chaque reprise un extrait d’acte de naissance et un certificat de résidence alors que la nouvelle carte d’identité biométrique devait en principe l’en dispenser. .
Même son de cloche pour d’autres plaignants qui se demandent s’il y a un gouvernement dans ce pays et dans le cas d’espèce,  s’il y a une autorité qui se met au service des citoyens ou simplement des individus qui sévissent pour leur propre intérêt.
L’accusation n’est ni grave ni fortuite car il faut voir ce qui se passe à Rabat comme dysfonctionnements qui maltraitent le bien être des citoyens et méprisent leur cadre de vie comme si la capitale du Royaume était une jungle ou sévit l’anarchie. .
Il n’y a qu’à voir le nombre d’immeubles en construction actuellement à Rabat et qui occupent illégalement et les trottoirs et une partie de la chaussée causant une gêne considérable pour la circulation et un désagrément pour les piétons. Ce qui parfaitement louche et absolument anormal car il est bien évident que les autorités locales de la ville de Rabat ont visiblement fermé les yeux et laissé faire pour d’obscures raisons que seule une enquête pourrait révéler.
Il en est ainsi d’un bâtiment en construction rue Oued Fes dans l’Agdal , d’un bâtiment construit pour le compte du département des HABOUS  angle rue du Ghana et rue du Mali et qui occupe la moitié de la chaussée photos et preuves à l’appui , et d’un autre situé Rue  du. Congo sur l’avenue Hassan 2 en face d’auto Hall et qui lui aussi occupe une bonne partie de l’espace public.
.

Hafid Fassi Fihri

Commentaires