PARTAGER

Les premières images des chutes de neige sur les régions montagneuses enclavées et les premières aides acheminées aux populations souffrant de manques en tous genres en cette période de froid glacial nous ne  font pas oublier que des drames se produisent chaque année.

En effet et n’était-ce le programme de secours d’urgence avec des hôpitaux de campagne déployées par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité sur ordre du souverain avec les départements de tutelle, les marocains ont du mal à imaginer le sort de ces populations ignorées des pouvoirs publics tout le restant de l’année.

Chaque année à pareille époque, un programme spécial est mis en place pour atténuer les souffrances et une fois l’hiver et les neiges passés, la vie reprend son cours comme si de rien n’était jusqu’à la prochaine vague de froid. En attendant, ni des écoles, ni des routes, ni des hôpitaux ne seront construits au profit de ces damnés des montagnes de l’Atlas qui voient les années et les saisons passer dans l’indifférence des pouvoirs publics et des régions nouvellement crées et concernées par ce phénomène contre lequel ils ne prévoient ni plan d’urgence ni élaboration d’une stratégie durable pour mettre fin à ce calvaire atténué par les interventions de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et quelques associations.

Commentaires