A qui appartient le MAS?

A qui appartient le MAS?

1002
0
PARTAGER

C’est aujourd’hui mardi 19 juillet que se tient l’Assemblée générale ordinaire du MAS. Un Moghreb de Fes qui a choisi pour l’année de ses 70 ans de s’offrir une cure de jouvence en deuxième division,  une catégorie qui correspond bien à la qualité et au degré d’incompétence de la majorité de ses dirigeants dont l’incurie et la mauvaise gestion sont bien flagrantes.
Du côté de l’Oued Fes , on espérait bien que la nouvelle du maintien du MAS parmi l’élite avec une inédite Botola Pro à dix-huit équipes allait être annoncée et confirmée après des semaines de rumeurs et d’hypothèses , mais c’était sans compter avec la Ligue Professionnelle qui , vendredi dernier , a rejeté en bloc le projet de la fédération de Fawzi Lakjaa. Un refus qui a fait avorter les espoirs fassis  en un  maintien inespéré.
Alors forcément, ceux qui tablaient sur une assemblée générale qui se passerait dans la tranquillité sont certainement déçus mais devront envisager un autre scénario  pour faire main basse sur le MAS , ou du moins ce qu’il en reste .
Le comité  sortant est démissionnaire et franchement c’est une très bonne chose car l’on a vu la saison passée toute l’étendue du talent de ces gens là à massacrer cette équipe, à recruter des joueurs incroyablement mauvais et à se jouer des sentiments du public massaoui et de l’image du club et de la ville de Fes , pourvu que les commissions et les pourcentages sur les transferts des joueurs rentrent dans leurs poches et celles des agents, et autres entremetteurs. mercenaires.
C’est ainsi qu’on s’attend à un président parachuté , Ismail Jamai qui aurait voulu prendre les rênes du MAS en Janvier dernier après l’épisode de la démission de Rachid Ouali Alami et le retour malheureux de Mernissi comme président.
Alami et Mernissi ont fait beaucoup de mal à ce club,  eux qui pourtant ne veulent que du bien au club fanion de la ville de Fes..
Ismail Jamai risque fatalement d’être manipulé et  télécommandé à distance par ceux qui gouvernent le MAS  , le prennent en otage et ne veulent absolument pas  lâcher le morceau !
Ces archi- millionnaires qui sont des hommes d’affaires huppés qui ont très bien réussi ont tout raté avec le MAS où aucun investissement n’a été réalisé..
Résultat: aujourd’hui le MAS ne dispose ni de stade d’entraînement ni de centre de formation et encore moins de siège du club exactement comme si Le Moghreb de Fes était une vulgaire équipe de quartier sans ressources et sans soutien.
Il faut dire que les autorités locales et la Wilaya n’ont pas toujours répondu présent même s’il est vrai qu’à chaque fois qu’un candidat à la présidence avait des projets bien ficelés et clés en main , il a été combattu et saboté..par la bande d’adhérents et surtout par  tous ceux qui ne veulent  pas voir leurs intérêts  gênés. .
Eh oui, le MAS  a toujours été  une vache à  traire, un agrément  pour les opérations  douteuses et un tremplin vers le bureau fédéral. Le tout dans l’impunité  totale car avec l’absence  de transparence  dans la gestion et les finances  de l’équipe,  Dieu seul sait ce qui se passe avec les recrutements  !
Depuis le temps  que cela dure , le MAS n’en finit plus d’être victime de dirigeants  sans scrupules et de faire les frais d’une gestion  franchement  désastreuse!
Alors, à  qui appartient  le MAS!?
Il n’y  a absolument  aucune  raison pour que le MAS continue d’appartenir ou d’être pris en otage par une poignée  de millionnaires  ou une bande d’adhérents au mépris  de l’intérêt  général et de la bonne marche du club.
Le comble c’est qu’il s’agit  d’une véritable prise  d’otage et le pire c’est qu’il y a très peu de chances de changer la donne qu’il s’agisse d’une solution démocratique  ou de la création  d’une société  sportive qui permettrait au club Fassi de repartir sur de nouvelles  bases, plus saines ..
On peut toujours rêver  car la nuit finit bien à  l’aube et la vie renaît de ses cendres après  le désespoir le plus mortel.
Alors messieurs, de grâce laissez de côté votre égoïsme et faites en sorte que le MAS retrouve le standing qui est le sien pourvu que chaque dirigeant revienne à de meilleurs sentiments.
Quant à nous , on souhaite aux jaunes tout le bonheur du monde

Hafid  Fassi  Fihri

Commentaires