PARTAGER

Permettez -moi un petit commentaire concernant l’académie suédoise qui a inscrit le président algérien , Abdelaziz Bouteflika , parmi les candidats au prix Nobel de la Paix qui a été décerné ce vendredi 6 octobre à l’initiative mondiale contre les armes nucléaires.
Il s’en est fallu de peu..
Le ridicule ne tue pas,  mais ces gens -là ont une curieuse et étrange conception dans le choix de leurs candidats. .
Mais, j’imagine que l’académie du Nobel aimerait récompenser , à titre posthume , le président algérien pour l’ensemble de son œuvre et les services qu’il a rendus à l’humanité mais surtout les sévices infligés aux algériens.
Après tout, la première ministre Birmane  Aung San Suu Kyi avait reçu le prix Nobel de la paix il y a une dizaine d’années et a eu une réaction affreusement et honteusement inacceptable à propos du drame que vivent les Rohingyas .
Bah…

Hafid Fassi Fihri

Commentaires