Abdelaziz Bouteflika hospitalisé au Val-de-Grâce

Abdelaziz Bouteflika hospitalisé au Val-de-Grâce

360
0
PARTAGER

Déjà au printemps dernier, le président algérien avait été hospitalisé dans cet établissement, près de trois mois à la suite d’un accident vasculaire cérébral. Un état de santé fragile donc.

Cette hospitalisation intervient à quelques semaines de l’élection présidentielle prévue en Algérie. A la tête du pays depuis 1999, Abdelaziz Bouteflika, n’a pas fait savoir s’il comptait se présenter pour un quatrième mandat. Juillet 2013 – Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, hospitalisé à Paris depuis fin avril, est de retour en Algérie.

Abdelaziz Bouteflika, 76 ans, a été hospitalisé à Paris à la suite d’un accident vasculaire cérébrale subi le 27 avril dernier.

12 juin 2013 – Le président Abdelaziz Bouteflika a fait une apparition à la télévision d’Etat pour la première fois depuis son hospitalisation en France, le 27 avril dernier, après un accident vasculaire cérébral.

Peu avant les images diffusées à la télévision, l’agence de presse officielle APS avait été la première à publier une photo, prise selon elle, mardi après-midi, le montrant en compagnie du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, et du chef d’état-major de l’armée, Ahmed Gaïd Salah, venus l’informer de la situation en Algérie.

Assis dans un fauteuil et vêtu d’une robe de chambre noire, il y apparaît souriant mais visiblement affaibli. On n’entend pas directement sa voix, la scène étant commentée par une voix off.

21 mai 2013 – Selon une source proche du dossier, citée par l’AFP, le président algérien Abdelaziz Bouteflika aurait été transféré du Val-de-Grâce, vers un établissement parisien du service de santé des Armées.

Depuis plusieurs jours, des informations contradictoires circulaient au sujet d’Abdelaziz Bouteflika, hospitalisé à Paris, au Val de Grâce, à la suite d’un AVC, 3 semaines auparavant.

Plus tôt dans la journée, les autorités algériennes démentaient, les ‘fausses’ informations publiées sur l’état de santé du président Abdelaziz Bouteflika, affirmant que son pronostic vital n’a jamais été engagé et qu’il se reposait.

Le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal a assuré que bien qu »en convalescence en France, le président de la République suit quotidiennement les activités du gouvernement, en attendant son retour’ en Algérie.

En l’absence d’informations officielles, des médias en France et en Algérie ont fait état, ces derniers jours, d’une aggravation de son état de santé touchant ses centres vitaux. Il a même été indiqué qu’il serait dans un ‘état comateux’.

Dimanche 19 mai, deux quotidiens algériens annonçant une détérioration de l’état de santé du président Abdelaziz Bouteflika, ont été saisis.

27 avril 2013 – Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a été transféré samedi en fin d’après-midi à Paris pour y effectuer des examens complémentaires après un ‘accident ischémique transitoire sans séquelles’, un type d’accident vasculaire cérébral (AVC) sans gravité, a annoncé dimanche l’agence APS.
Selon des sources proches du dossier à Paris, le chef d’Etat est arrivé à 18 heures à l’aéroport parisien du Bourget et il a été immédiatement conduit, sous escorte militaire, à l’hôpital militaire du Val-de-Grâce, un établissement parisien qui accueille régulièrement des personnalités françaises et étrangères importantes. Bien que son état général soit stable et ‘ne suscite pas d’inquiétude particulière’, ses médecins lui ont prescrit des examens complémentaires ainsi que quelques jours de repos, a précisé la source médicale à l’agence APS.

Elu à la tête de l’Etat en 1999, réélu en avril 2004 puis en avril 2009, Abdelaziz Bouteflika, 76 ans, avait été opéré fin 2005 à Paris ‘d’un ulcère hémorragique au niveau de l’estomac’, selon les autorités algériennes. Le président algérien annonçait un an plus tard ‘qu’il avait été très, très malade’ mais qu’il s’en était ‘sorti de manière absolument fabuleuse’. ‘Il faut cesser de parler de ma santé’, avait-il prévenu. Depuis cette hospitalisation à Paris en 2005, l’état de santé de M. Bouteflika fait régulièrement l’objet de spéculations dans les journaux algériens

 

 

Actu-maroc.com ________________

 

Commentaires