ABDERAHMANE BEN AMROU, LE MAROCAIN QUI FAIT LA GUERRE AU SABOT

ABDERAHMANE BEN AMROU, LE MAROCAIN QUI FAIT LA GUERRE AU SABOT

1402
0
PARTAGER

Un avocat et ancien bâtonnier de Rabat connu également pour être un
vieux militant de la défense des droits de l’homme s’est reconverti ces
derniers temps en ardent défenseur des automobilistes pénalisés par les
sociétés de parking payantes qui usent et abusent de la pose des sabots
sous la couverture de la mairie qui leur a délégué la gestion des espaces
de stationnement en plusieurs quartiers de la ville. Mandatés au départ par
des citoyens lésés, il a fait sien ce combat.

Un combat qu’il a remporté à deux reprises devant le tribunal
administratif qui a jugé illégale la pose du sabot et lui a accordé
réparation pour le préjudice subi, sauf que la mairie a interjeté
appel, apporté des amendements à la loi pour rendre le jugement
caduque et continuer à bénéficier des recettes des parkings et des
amendes des contrevenants.

Infatigable, l’avocat à la crinière blanche, a fait saisir les comptes
du maire de Rabat, le socialiste Fathallah Oualâalou pour récupérer
les 200 000 dirhams accordés par le tribunal et promet de lutter de
toutes ses forces jusqu’à son dernier souffle contre ce qu’il
considère une injustice et une mesure illégale jusqu’à l’interdiction
définitive des sabots. Un combat à méditer en cette période
d’élections communales qui déterminent la gestion des villes et ce qui
peut en découler.

Commentaires