Maison A la une Abou Dhabi signale un nouvel incident aérien avec le Qatar

Abou Dhabi signale un nouvel incident aérien avec le Qatar

1012
0
PARTAGER
Les Émirats arabes unis ont déclaré mardi que deux avions de combat qataris s’étaient « approchés dangereusement » la veille d’un avion de ligne et d’un hélicoptère civil émiratis, derniers incidents en date entre ces deux pays du Golfe qui n’ont plus de relations.

Le Qatar a « catégoriquement » démenti cette accusation.

L’Autorité générale de l’aviation civile émiratie a « condamné » les deux incidents distincts dans « l’espace aérien bahreïni, qui constituent une menace flagrante et grave pour la sécurité de l’aviation civile et de la navigation aérienne », selon un communiqué publié par l’agence officielle WAM.

Dans le cas de l’avion de ligne commercial, « la distance était si proche que le système pour éviter une collision s’est déclenché », a déclaré à l’AFP Ismail al-Blooshi, directeur adjoint du département de la sécurité aérienne.

Ce responsable a annoncé que les Emirats allaient déposer une nouvelle plainte auprès de l’Organisation de l’aviation civile internationale.

Le Qatar avait accusé des avions militaires émiratis d’avoir violé son espace aérien en janvier et en février, les Emirats dénonçant peu après l’interception de deux de ses avions de ligne par des appareils de combat du Qatar, également au dessus de Bahreïn.

Le 5 juin 2017, les Emirats, l’Arabie saoudite, Bahreïn et l’Egypte ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar, accusé de soutenir des groupes « terroristes ».

Ces quatre pays ont fermé leurs liaisons aériennes, maritimes et terrestres avec le Qatar qui les a accusés en retour de chercher à mettre sa politique étrangère « sous tutelle ».

Commentaires