PARTAGER

Ce mercredi est un jour décisif pour la suite des discussions sur la formation du prochain gouvernement.

Le premier ministre désigné, Abdelilah Benkirane doit en effet rencontrer le président de la formation du RNI, Aziz Akhenouch pour un round ultime avant de donner la composition de la future majorité gouvernementale avant celle du gouvernement.

Le premier doit se sentir soulagé d’avoir trouvé le moyen et le prétexte de se passer des services de la formation de l’Istiqlal et le second ne doit pas cacher sa satisfaction d’avoir résisté jusqu’au bout pour obtenir cette éviction dont Benkirane ne voulait pas jusqu’à il y a quelques jours quand le leader de l’Istiqlal, Hamid Chabat, s’est tiré une balle dans le pied avec une déclaration incendiaire sur la Mauritanie qui a signé sa fin.

Du reste, il ne serait pas étonnant qu’il présente sa démission devant le parlement de son parti ce samedi, dont il a lui-même convoqué une réunion extraordinaire.

En attendant, les regards des médias resteront braqués sur la villa d’Abdelilah Benkirane d’où devrait être annoncé la fin du blocage.

Commentaires