PARTAGER

Donald Trump, accusé d’agressions sexuelles et en graves difficultés dans sa campagne après ses propos vulgaires sur les femmes, a dénoncé jeudi des « mensonges éhontés » et s’est attaqué frontalement aux médias, qui roulent selon lui pour sa rivale démocrate.

« Ces accusations vicieuses selon lesquelles j’aurais eu un comportement déplacé avec les femmes sont totalement et absolument fausses », a déclaré le candidat républicain à la présidentielle lors d’un meeting en Floride. « Ces attaques sont orchestrées par les (époux) Clinton et leurs alliés chez les médias ».

Commentaires